Accueil Cabriolet Essai de la Saab 9.3 Cabriolet

Essai de la Saab 9.3 Cabriolet

250
15
PARTAGER

Saab_008_retouch_470.jpg

A l’occasion d’une opération de promotion organisée par Saab, j’ai pu essayer le dernier cabriolet de la marque dans une version limitée appelée BlackIce Edition. Voici un compte-rendu de mon ressenti par rapport à ce modèle et à cette marque que je découvre pour la première fois.

Pour rappel, Saab est un constructeur à part et ce depuis qu’il produit des automobiles en 1947. Suédois, travaillant d’abord dans le domaine de l’aéronautique, les 60ans d’existence de Saab seront donc marqués par cet héritage où la fiabilité, l’innovation et le design seront les pilliers de belles réussites. Ceintures de sécurité pour tous dès 1962, moteur turbo en 1976 (soit un an après la première 911 turbo de Porsche…), filtre à pollen en 1978, plaquettes de frein sans amiante en 1983 ou les appuis-têtes anti-coup du lapin en 1996. Aujourd’hui, la marque appartient à General Motors mais conserve toujours une forte identité, ce qui lui permet de rester une marque très en vue. Ainsi, la Saab 93 se classe 2e de sa catégorie en terme de vente, juste derrière l’Audi A4. De manière globale, se sont l’ensemble des ventes qui sont à la hausse, puisque certaines concessions Saab ont vu leurs ventes progressées de 50% cette année alors que Saab n’a jamais vendu autant de voiture dans le monde qu’en 2006 (137 000). Le succés du break Sport-Hatch sur base de 93 a notamment contribué à ce record. La marque prépare donc logiquement de nouveaux modèles, un SUV et un coupé sportif, dont le concept Aero X, présenté ci-dessous, préfigure le style.

aeroX.jpg

Le modèle qui m’a été prêté par la concession de Rennes est une Saab 9.3 Cabriolet BlackIce Edition. Cette édition vient marquer les 20 ans d’existence des cabriolets. Ainsi, pour 42 850, cette version se démarque déjà par son nombre, seulment une centaine de voitures sont commercialisées, et par ses équipements supplémentaires: phare bi-Xénon, jantes alliage 17″ spécifiques, intérieur cuir siglé Saab et un ensemble multimédia plus élaboré (système audio 13HP de 300Watts avec caisson de basse, connexion bluetooth par exemple). Elle possède sinon comme les autres séries de l’ESP, du radar de recul, des rétroviseurs auto-obscurcissants et du détecteur de pluie.

Saab_016_470.jpg

L’intérieur de la scandinave est bien fini et les commandes sont simples d’utilisation. L’équipement à bord est par ailleurs quasi complet avec entre autres: un écran multimédia GPS qui peut être commandé par la voix, une entrée AUX pour y brancher son baladeur MP3, la climatisation bi-zone, un support pour téléphone intégré dans le rangement central et le classique porte-gobelets.

Saab_011_470.jpg

De l’extérieur, la voiture a fière allure. Le design Saab qui ne m’a jamais vraiment marqué avant est ici dynamique et simple. On retrouve les détails propre à la marque, avec un dessin qui fait la part belle à l’aérodynamique, le petit aileron sur la malle arrière apportant une touche de sportivité supplémentaire. Toutefois on peut regretter que les baguettes ne soient pas couleur carrosserie. A noter que la voiture a obtenue 5 étoiles au crashtest d’EuroNCAP, ce qui est assez rare pour un cabriolet. La capote entièrement automatique se déploît en 20s et peut être actionnée grâce à la clé.

Saab_009_470.jpg

Au volant de cette voiture, j’ai particulièrement apprécié les commandes de boîte de vitesse au volant qui tombent parfaitement sous le pouce et qui permettent de passer à la volée les 6 vitesses de la boîte automatique. Sans être sportive, la transmission automatique est un régal en ville et on s’amuse rapidement avec les commandes au volant lors de parcours plus sinueux. Le moteur 1.9 TiD de 150ch (il existe aussi en version 120ch) est largement suffisant pour donner de l’agilité aux 1.7 tonnes de ce cabriolet, notamment grâce au couple de 320nm. Les suspensions de la voiture pourront paraître fermes, cabriolet oblige, mais sur les pavés du fort de St Malo le confort reste tout de même correct.

Saab_007_retouch_470.jpg

Comme vous avez pu le voir, ce cabriolet m’a beaucoup plu par son homogénéité, son design et ses performances. J’ai aussi apprécié les nombreuses fonctions à bord qui rendent la ballade plus sûre et plus agréable; La ligne est de plus superbe et de nombreuses têtes se sont retournées sur son passage! Alors bon anniversaire Saab, et continuez à nous proposer un produit original et innovant!

Saab 007 retouch.jpgSaab 008 retouch.jpgSaab 009.jpgSaab 010.jpg

Saab 006.jpgSaab 011.jpgSaab 016.jpg

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Essai de la Saab 9.3 Cabriolet"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Vu d'ailleurs
Invité

Et puis aussi , essayez de nous le rendre enfin fiable et raisonnable en coûts d’entretien !

ex proprio d’une 9-5 2.3T

Zanonse
Invité

Cela a le mérite d’être clair !!!

Math
Invité

C’est vrai que l’on dit beaucoup de bien de ce modèle, et je pense que c’est mérité. Ca aurait été interressant d’avoir le prix tout de même (j’ai pas encore eut le temps de le chercher)…

Fabrice
Invité

Je suis propriétaire d’une 9-3 cabrie 1.9 tid 150 ch depuis 1 an et voici mon bilan :

performances à la hauteur de l’engin
superbe design qui attire l’oeil du passant
coûts d’entretien raisonnables
comfortable

défauts : matériaux intérieurs fragiles

pare-brise peu résistant aux impacts ainsi que la peinture

pour le reste, ça reste une voiture chouette et qui change des allemandes

wpDiscuz