Accueil Audi Audi n’a pas 100 ans, mais DKW oui!

Audi n’a pas 100 ans, mais DKW oui!

77
2
PARTAGER

dkw_logo.jpgAudi ne peut encore s’enorgueillir de célébrer ses 100 ans (encore deux ans à attendre), mais reste soucieux de soigner son image historique afin de tenter de faire oublier que la marque fut refondée en 1964 seulement… Pour cela, le patrimoine des quatre anneaux et mis en valeur et en cette année 2007, DKW fête son centième anniversaire. Toujours l’occasion de fêter cela, même si la marque a disparu depuis 1966…

La marque DKW fut fondée à Zschopau, par Jorgen Skafte Rasmussen, Allemand d’origine Danoise. L’acronyme DKW signifie officiellement Dampf Kraft Wagen, ce qui signifie véhicules motorisés par la vapeur. Rapidement, la signification, c’est Das Kleine Wunder (la petite merveille) qui l’emporte, car malgré des essais jusqu’à la fin des années 20, le moteur à vapeur ne séduit pas réellement. La spécialité de DKW sera ensuite les moteurs 2 temps.

L’activité démarre par les motos qui resteront jusqu’au bout l’essentiel de la production de la société et a été le plus important producteur mondial de deux roues pendant les années 30.

La venue à l’automobile se fait tardivement. En 1928, DKW rachète Audi (…) et ses usines de Zwickau. En 1930, Rasmussen décide de produire une automobile DKW. La DKW Front (F1) apparaît au salon de Berlin en 1931. Il s’agit pour l’époque d’une automobile révolutionnaire, à moteur deux cylindres deux temps (600 cc) de moto installé transversalement, et les roues avant sont motrices, deux ans après la Cord L29 et trois ans avant la Citroën Traction Avant. Traction et moteur deux temps resteront jusqu’en 1966 la signature de la marque DKW.

En 1932, DKW et Audi fusionnent avec Horch et Wanderer pour devenir AutoUnion, en adoptant pour symbole les quatre anneaux, un pour chaque marque. Dans ce groupe imposant, DKW représente plutôt les véhicules assez bon marché et populaires. A la fin des années 30, il se fabrique jusqu’à 4800 voitures par mois. AutoUnion reste à l’époque numéro un mondial de la moto avec 55.470 motos construites en 1937. L’aspect plus populaire de DKW positionne la marque face à un challenger de taille à l’époque, Opel, mais aussi à la Volkswagen, pour laquelle la marque avait préparé une adversaire directe, la F9, qui restera à l’état de prototype.

Après la guerre, le redémarrage s’avère délicat, les principaux sites de DKW sont en effet situés en Allemagne de l’Est. C’est pourtant bien en Allemagne de l’Ouest qu’AutoUnion renaît de ses cendres, et c’est la marque DKW qui porte le flambeau, l’heure étant plus aux voitures populaires qu’aux grosses limousines Horch… Le groupe est ballotté, racheté en 1957 par DaimlerBenz, puis par Volkswagen en 1964. La marque lance alors son dernier modèle, la F102, remplaçante de l’AutoUnion 1000S, qui sera produite jusqu’en 1966.

Le moteur deux temps étant alors considéré comme en bout de course, c’est à la marque Audi de reprendre le flambeau, avec les quatre anneaux comme seul logo… Le premier modèle, est à l’époque juste dénommé Audi, sans nom de modèle, mais simplement la puissance, 60, 75, 90, Super90… Mais c’est une autre histoire.

Fondateur de DKW, Jorgen Skafte Rasmussen :
17063

Quelques photos de DKW:

17013170571703317036170601703917018170211704217024170271705117054170481704517030

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Audi n’a pas 100 ans, mais DKW oui!"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Julien
Invité

Rcherche voiture a vendre.pa cher.max 5000 euros

plume
Invité

Le deux temps n’etait pas vraiment un handicap,seules les vis platinees posaient probleme,un allumeur par cylindre ,fallait du doigté.La qualité de fabrication etait sans reproche ,rien à voir avec les voitures françaises de l’epoque des annees 60 .En plus,elle etait pas moche du tout la derniere ,ronde de partout.Je vous parle d’un temps…….

wpDiscuz