Accueil Historique Pau Historique : photos

Pau Historique : photos [2]

201
2
PARTAGER

pau_470_27.JPG

On continue (et on finit) notre petit tour photographique avec les plateaux restants. Pour ceux qui n’ont pas suivis, je parle des Grand Prix à moteur arrière, Formule 5000, Racers 500, Formule Ford et Challenge ASAVE. Ces catégories ont tourné dimanche après midi, donc sous la pluie. Car si le matin, il faisait beau, le vent a eu vite de fait de nous ramener nuages et pluie pour la fin de ce week-end historique…

Commençons par les Grand Prix à moteur arrière. Une grille de 18 voitures (dont 3 qui venaient des Etats Unis) principalement partagée entre des Cooper (T45, T51, T53, T56, T66, T71) et des Lotus (18, 18/21, 24, 27, 32). Avec ces deux marques, on réunit déjà 17 voitures, la 18ème étant la seule Brabham BT11 de la catégorie et elle réussie à finir sur le podium.

pau_470_27_1.JPG

C’est encore une fois Michael Schryver qui impose sa Lotus 27 sur le circuit palois. Une pôle position et deux victoires, voilà un week-end bien rempli pour l’anglais.

  1. Michael Schryver / Lotus 27
  2. Sidney Hoole / Cooper T66
  3. Roy Walzer / Brabham BT11

MR_0.JPG MR_4.JPG MR_2.JPG MR_6.JPG

C’est une première, la Formule 5000 débarque à Pau. Avec grand bruit certes, mais aussi avec un plateau assez restreint. Il faut reconnaître que 11 voitures, c’est peu. Il faudra faire mieux la prochaine fois pour occuper le public. Heureusement, Simon Hadfied ne traîne pas en route et passe devant le public toutes les 82 secondes en moyenne. Vous avez dit rapide?

pau_470_28.JPG

Deux manches, une le matin sur piste sèche et une seconde l’après midi sous un beau déluge. Mais pas d’accrochages ni incidents à signaler. Comme sur des roulettes. Toutefois, ces voitures sont très impressionnantes à voir et à entendre, alors espérons qu’elles soient plus nombreuses en 2008.

  1. Hadfied Simon / Chevron B37
  2. Schryver Michael / Trojan-T101
  3. Denty James / Lotus 70

P.S: si jamais vous connaissez l’origine de ces Formules 5000, je suis preneur.

F5000_7.JPG F5000_14.JPG F5000_0.JPG F5000_10.JPG

Je passe à la Formule Ford. Ici, pas de vide sur la grille de départ. 34 voitures au départ composent un plateau très varié (Royale, Lola, Crossle, Van Diemen, Merlyn, Lotus, Mc Namara Alexis, Hawke, Dulon et Titan), pour une course supplémentaire sous la pluie et sur une piste rendue glissante par le passage des Racers 500.

pau_470_29.JPG

Victoire française, voire même béarnaise si j’ai bien compris, avec une seconde d’avance après 14 tours. Autant dire pas grand chose.

  1. Cassou Denis / Lola T540
  2. Fowler Neil / Lola T200
  3. Pesenti Bernard / Van Diemen RF78

FFord_9.JPG FFord_13.JPG FFord_1.JPG FFord_14.JPG

J’en parlais juste au-dessus, les Racers 500, c’est quelque chose. 26 voitures qui viennent à Pau pour la première fois. L’origine de ces voitures date de juste après la guerre, quand les pilotes ont voulus se remettre à courir. N’ayant pas grand chose sous la main, ils récupérèrent des moteurs de motos, 500cm3 et transmission par chaîne.

pau_470_30.JPG

Et voilà, c’est en faisant tourner ces voiturettes qui perdent autant d’huile qu’elles en consomment que le circuit palois est devenu glissant. Malheureusement, coté spectacle, les Racers 500 se sont révélées très décevantes. Dommage. Heureusement, elles ont pour elles un look de gros jouet avec de petites roues et un échappement en forme de trompette.

  1. Jamin Patrick / Boyer Racer
  2. Frost Simon / Cooper Mk9
  3. Woodhouse Mark / Martin

R500_2.JPG R500_12.JPG R500_9.JPG R500_4.JPG

Pour finir, je me suis gardé le Challenge ASAVE qui aura vraiment été mon coup de coeur. Voir courir une Mini poursuivie par une Mustang, ça m’a vraiment fait bizarre. Pourtant, c’est bien ce que propose le plateau ASAVE autant chargé en quantité et qu’en qualité. Ca se bouscule, ça se bagarre et du coup le spectacle est au rendez vous, comme le public qui est resté sous la pluie et le froid.

pau_470_31.JPG

Il y a avait de tout: Lotus Elan, Alfa Roméo, VW Golf, Corvette, Mustang, Marcos, Fiat Abarth, Mini, M3 CSL, Triumph, Porsche 911 & 914, Alpine, Talbot et j’en oublie. Un vrai plaisir pour les yeux, pas habitués à voir se bagarrer des voitures si différentes et pour les tympans, pas habitués à entendre le grondement terrible de la Daytona sous le pont Oscar.

  1. TERRIOU Christophe / PORSCHE 911 SC 3,0
  2. ANDREOLI Patrick / PORSCHE 911 SC 2,7
  3. CRUVELIER Didier / PORSCHE 911 2,5

ASAVE_13.JPG ASAVE_2.JPG ASAVE_9.JPG ASAVE_5.JPG

Voilà, la 7ème édition du Grand Prix de Pau Historique se termine ici. Ne reste plus qu’à prendre son mal en patience et attendre encore 4 jours pour les débuts du Grand Prix Moderne, 67ème édition. Le Blog Auto y sera pour vous ramener infos et photos du WTCC, de la 207 spider cup et des courses nocturnes…

Alors à bientôt et merci pour vos commentaires gratifiants…

A voir également :

Week-end historique en Gascogne
Pau Historique : dernière ligne droite
Pau Historique : climat anglais
Pau Historique : gaz!!!
Pau Historique : photos [1]

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Pau Historique : photos [2]"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
TF_76_95
Invité

Pour les amateurs de belles anciennes, se tiendra le 3 juin la commémoration de la course historique de chanteloup les vignes dans le 78.. L’occasion de voir des Delage, des Delahaye.. dans une ambiance sympathique

bikinours
Invité

c’est dommage de voir une Lotus Elan comme ça 🙁
Pour la Mini contre la Mustang, je me rappelle d’une course à Monthléry avec plein de Mini’s et 2 mustang et une autre américaine, bah les 3 grosses avec leur V8 se sont faites larguées !!

wpDiscuz