Accueil Conducteur du jour Le conducteur du jour: le vieux lion

Le conducteur du jour: le vieux lion

179
16
PARTAGER

604_profil_small.jpgLa 604 fut un haut de gamme dans la tradition française: elle manquait d’image face aux Allemandes et Italiennes, sa finition était trop « popu », en plus, Peugeot préférait vendre des 104, alors il n’a pas fait beaucoup d’efforts. Ajoutez y une ligne très classique (même pour l’époque) et vous comprendrez sa mévente.

Lors du lancement de la 605, Peugeot évoquait longuement les 601 et 602… Mais il n’y avait aucune ligne sur la 604! Quant aux livres d’histoires, ils ne retiennent que le fait qu’elle fut l’une des premières voitures à bénéficier d’un turbo-diesel ou que PSA a sacrifié la Tagora pour « ça ». Au cinéma, on ne l’utilise plus que pour souligner le côté ringard d’un personnage (cf. Christian Clavier dans La soif de l’or ou Jean Reno dans Les truffes.)

Du coup, cette 604 noire garée dans les rues de Bourges est loin d’attirer les regards, malgré son age. A l’usage, c’est une voiture intéressante: la puissance du V6 PRV, un confort digne d’une berline à chevrons, le tout pour un prix d’achat « occasion ». Encore un conducteur faisant parti des happy few.

604_profil.JPG
604_3_4.JPG

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "Le conducteur du jour: le vieux lion"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Ceucidit
Invité

C’est une histoire qui se répète hélas! Les constructeurs français n’ayant jamais su s’imposer dans le haut de gamme, par manque de volonté et d’investissement, préférant de loin les volumes de production plus alléchant des petites et moyennes voitures! C’est dommage, c’est l’image de marque des constructeurs français qui en pâtit en France et à l’étranger!

Anonyme
Invité

Ils n’ont pas le talent des Italiens ni des des Allemands,par contre pour pour fabriquer la Logan….

Petros
Invité

Aujourd’hui je dirai qu’elle est presque fashion comme ca en noire !!
En plus elle a l’air super-entretenue

Tours2piste
Invité
Un autre facteur de son échec est son manque de fiabilité. Mon père a eu en effet 5 604 ! Et à chaque fois la même panne : la boulonnerie de l’hélice du ventilateur qui se barre dans le radiateur. Peugeot a mis beaucoup de temps avant de comprendre d’où venait le problème (à la 4ème 604 de mon père) : Un défaut de conception faisait que l’axe du ventilo n’était pas parfaitement aligné, ce qui provoquait des vibrations supplémentaire. A force (environ tout les 30.000km, les boulons se dévissaient et allaient joyeusement pourrir le radiateur. Depuis on est passé… Lire la suite >>
gwada
Invité

Il me semble aussi que la fiabilité etait leur pb car pour le reste c’était pas mal…. même la ligne que je trouve assez « classe »

wpDiscuz