Accueil Chrysler Le conducteur du jour: duo Alpin dans le massif Central

Le conducteur du jour: duo Alpin dans le massif Central

147
21
PARTAGER

Sunbeam_3_4_ar_small.jpgLes Sunbeam ont rarement traversé la Manche. Entre autre, parce que Chrysler avait décidé que Simca s’occuperait de l’Europe continentale. De toute façon, auparavant, c’était sous la marque Talbot qu’elles étaient vendues dans l’hexagone. Au mieux, les rallymen associent « Sunbeam » à la Talbot-Lotus de Fréquelin-Todt. La Sunbeam Alpine? Souvenez-vous, c’était le cabriolet rouge du clip Voyage en Italie de Lilicub.

En tout cas, voir deux Sunbeam Alpine (avec conduite à gauche) cote à cote, en France, est un exploit. J’ai eu cette chance la semaine dernière, aux Eyziers, sur le parking d’un hôtel.

La première Alpine fut produite en 1953. C’est une simple version cabriolet de la Sunbeam 90, baptisée ainsi suite à la victoire de Moss à la Coupe des Alpes 1952. Trop pataude, elle disparu dés 1955.
En 1959, Sunbeam créa une nouvelle Alpine (celle des photos.) Après tout, le marché des roadsters est en plein boum, notamment aux Etats-Unis et il faut en profiter… Le coupé rouge est une très rare Le Mans du milieu des années 60. La famille compta également la Tiger, où Caroll Shelby avait installé un V8 Ford. Mais lorsque Chrysler racheta le groupe Rootes, il ne voulait plus voir cette voiture. L’Alpine mourut en 1968. Mais comme tout constructeur anglais, Sunbeam aimait bien noyer le poisson: la Rapier 3 portes de base pris le nom d’Alpine en 1969 et en 1976, c’est la Chrysler-Simca 1307 qui pris ce nom lorsqu’elle traversa la Manche.
Renault ne pouvait pas utiliser le nom « Alpine » outre-manche. La R5 fut donc une « Gordini » et la V6 GT, une « Renault V6 GT »…

Sunbeam_3_4_ar.jpg
Sunbeam_3_4_av.jpg
Sunbeam_ar.jpg
Sunbeam_Alpine_ar.jpg
Sunbeam_LM_ar.jpg
Sunbeam_logo.jpg

Difficile de croire que ces deux Alpines Parisiennes sont descendues séparément en Dordogne. Pourtant, elles n’étaient plus ensemble par la suite. Ainsi, le lendemain, la Le Mans était seule:

Sunbeam_LM_small.jpg

Et le surlendemain, la Le Mans est partie… Mais l’Alpine est revenue:

Sunbeam_Alpine_small.jpg

Poster un Commentaire

21 Commentaires sur "Le conducteur du jour: duo Alpin dans le massif Central"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
panama
Invité

James Bond en conduit une bleu pâle dans « James Bond contre Dr NO », quand il est aux bahamas.

Souvenez-vous de la course poursuite avec un corbillard américain des années 40 (qui finit mal pour les méchants, of course !)

oops
Invité

pas mal!
la noire (ou peut être vert foncé) me rappèle un peu les floride/caravelle, voiture marrantes super kitch
ça pourrait être marrant d’ailleurs une floride 2008! (lol)

NIco
Invité

Voilà enfin un « Conducteur du jour » intéressant!
Continuez donc dans cette voie là Joest!

mike
Invité

exacte que la R5 s appelait le CAR au U.S.A. au Quebec elle s appelait le (snack)mais la R5 a ma connaisance ne sait jamais appelÉ (Gordini)la gordini etait une R8 a verifier.mike Qc

wpDiscuz