Accueil Personnalités Des candidats pressés

Des candidats pressés

71
9
PARTAGER

Sans_limitation_vitesse.jpgAuto Hebdo a fait du travail dinvestigation. Il a filé les principaux candidats à lélection présidentielle pour savoir qui était le pire conducteur du lot. Un travail de longue haleine tant on sait à quel point ils parcourent lHexagone en long, en large et de travers. Mais au final, un beau bilan. Les 4 As ont grillé du bitume et ont mis leur vie et celle des autres en danger. Selon le discours officiel. Sans parler de la planète qui doit suffoquer à les voir ainsi galoper. Mais qui ne fait jamais d’excès de vitesse ?

Le plus rapide lors de la filature a été Jean-Marie Le Pen avec un compteur bloqué à 185 km/h sur une autoroute dans une zone limitée à 130 km/h. Mais le champion cest lex-chef de la police en personne : Nicolas Sarkozy a pratiquement roulé à 200 % de la vitesse autorisée. À savoir quil roulait, ou du moins son chauffeur, à 130 km/h là où le 70 km/h est de rigueur. Sur route mouillée de surcroît. François Bayrou a dû être distrait en roulant à 120 km/h là où la limitation indiquait 70 km/h. En tout cas, ce nétait pas en tracteur. Enfin, Ségolène Royal a été chronométrée à 158 km/h (quelle précision de la part dAuto Hebdo) dans une zone où il fallait rouler à 110 km/h. Toutes des infractions relativement graves. Et même si escorte il y avait, lurgence de passer à la télé ou de monter sur le podium dun meeting en valaient-ils vraiment la peine ? Parce que le simple citoyen n’a pas droit à une cohorte de motards quand il est pressé. Oui, je sais, je suis démago, mais Belge étant, je peux vous dire que je ne voterai pour aucun des 12 candidats 😉

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Des candidats pressés"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
r
Invité

C’est pas mieux chez nous.

Exemple la Proncesse Astrid qui retourne à Bruxelles après avoir visité un hôpital du côté de Charleroi.
C’est vrai, elle était sous escorte (on avait intêret à dégager) et il fallait pas arriver en retard au château pour le repas de midi.

Je roulais vers un hôpital pour faire un dépannage urgent en cardiologie. Mais moi, je dois rouler à 120…

RS

Aaron
Invité

Pour nous pauvres péquins moyens et nos bolides, il reste les détecteurs, les plaques d’immatriculation réflichissantes, les lunettes à moustache… Voir même respecter les limitations… Même si c’est dur au volant d’une Porsche… Ou alors, pour être tranquille à tous les coups prendre le train ou l’avion… 😉

firecracker
Invité

c’est la faute des chauffeurs.

Nullos
Invité

Il ne mettront jamais en place les retraits de points d’éligibilité…

Mais bon, on ne connait pas de ministre français (ou de candidat) qui essaye de faire des loopings dans sa BMW sur l’autoroute de la mer 😉

joff
Invité

Les politiques sont des fonctionnaires, plus que réellement des élus, et à ce titre, applique la politique qui est la leur :

FAITE CE QUE L’ON DIT ( pas ce que l’on fait )

wpDiscuz