Accueil Berlines Les Buick Super

Les Buick Super

49
4
PARTAGER

Buick_Super_1956.jpgOn vous l’a déjà dit, Buick est au pied du mur: soit les ventes progressent, soit Bob Lutz liquide la marque. Il faut préciser que ces derniers temps, Buick s’est contenté de modèles GM rebadgés dans un style à la fois kitsch et vieillot. Seuls les retraités s’y intéressent et les ventes plongent.

Dans la stratégie de reconquête (et de rajeunissement) du public, le salon de New York figure évidemment au menu. Buick y présente sa nouvelle Lacrosse et ses modèles « Super », censés toucher un segment « premium ».

La LaCrosse « 2008 » est en fait un lifting de la version actuelle. Ce sera peut-être un futur collector, car dans un an et demi, elle sera remplacée par un modèle Made in China. Pour autant, il fallait un nouveau modèle, car l’actuelle LaCrosse fut surtout célèbre pour ses mauvais résultats aux crash-tests (auxquels la version 2008 est censée mieux s’en sortir), sans parler d’un ligne banale. 
Trois versions disponibles, CX, CXL et CXS, qui voient leurs équipements revus à la hausse. Sous le capot, un V6 3,8l 200ch (CX et CXL) ou un V6 3,6l 240ch à distribution variable (CXS.)
Lacrosse_2008.jpg

Aile_Lacrosse_Super.jpgA l’exception du badge Riviera (qui aura duré 30 ans), Buick a renouvelé régulièrement ses noms de modèles. Dans les années 50, les versions « Super » proposaient de plus grosses motorisations et une meilleure dotation en équipements: de quoi être à la fois classe et sportif. Elles ont disparus à l’issu du millésime 1958.
40 ans plus tard, Buick dépoussière le badge. Principale différence esthétique: les 4 ouïes sur l’aile avant (autre emprunt aux années 50) et les roues de 18 pouces. Sous le capot de la Lacrosse Super, un V8 5,3l « small block » 300ch, des amortisseurs Bilstein et des freins plus importants.
Lacrosse_Super.jpg

Autre véhicule à bénéficier du label Super, la Lucerne, grande berline de la marque. Curieusement, il doit se contenter du V8 Northstar 4,6l 292ch (soit 17 de plus que la plus grosse Lucerne « normale », la CXS) et en plus, elle sera a priori plus chère que la Lacrosse Super.
Buick_Lucerne_Super.jpg

Alors, les Buick Super, classe ou pas classe? 

Source:
Autoblog

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Les Buick Super"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
mike
Invité

la marque buick est sacrÉe au usa,ils n ont qua faire des models au gout du publique.c est plustot,bob lutz qui aurait besoin d un turbo pour aÉrÉ son cerveau.pas besoin de chercher les problemes de GM ce sont les dirigeants le probleme.mike Qc

6V3L
Invité

J’ai failli acheter une Riviera GS de 72 en 1993 à Montréal, j’aurais du… Non les Buick n’ont pas toujours été moches mais j’avoue qu’aujourd’hui elles me semblent jouer sur le même plan que la C5 chez nous, voiture de vieux (ou de prof). Où sont les V8 d’antant ?

KTy
Invité

V8 – 300ch … bye bye Buick

Super à la masse…

Sainteu
Invité

Accroc des ricaines des années 50 et 60, Buick représente une marque mythique, qui ne peut disparaitre. Même si les modèles actuelles ne sont plus que l’ombre de ceux d’hier, souvenons nous de la Limited, tant décriée à sa sortie et tant recherchée aujourd’hui en collection.
Un changement de dirigeants pourrait êtyre salutaire, mais alors il n’y aurait pas que Bob Lutz à faire partir.

wpDiscuz