Accueil Ecologie « Le temps de l’écologie est venu »

« Le temps de l’écologie est venu »

166
52
PARTAGER

Nicolas_Hulot.jpgNicolas Hulot était hier soir à Lille pour défendre son pacte écologique. Le public venu en nombre l’a littéralement acclamé à plusieurs reprises. Maintenant que la menace de sa candidature est totalement levée, l’animateur d’Ushuaïa déplore l’absence des questions écologiques dans la campagne présidentielle. Mais loin d’être naïf, il s’attendait à ce type de scenario, et compte bien rappeler les candidats à leurs engagements.
C’est un Nicolas Hulot passionné et passionnant, maîtrisant son sujet dans sa globalité, qui a rappelé avec conviction que « nous sommes face à la plus grande crise de l’humanité« … « on ne peut pas fuir éternellement la réalité« .

Cela est évidemment valable pour l’industrie automobile. Néanmoins, Nicolas Hulot ne fustige pas les automobilistes. Il considère que « l’automobiliste a un seuil de vulnérabilité face à la tentation créée par les constructeurs« . Il souhaite donc tarir l’offre automobile, et préparer ainsi l’après pétrole. Il estime également que l’offre de véhicules hybrides est bien trop limitée.
De plus, il constate que la grande majorité du parc automobile est composée de véhicules pouvant potentiellement rouler à 200 km/h. C’est notamment à cause de cela que « leur bilan énergétique est catastrophique« … « Il faut lever le pied« .

Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, sa démarche est loin de s’arrêter à un simple constat. Ses propositions tiennent compte du problème dans sa globalité, sans négliger les bouleversements économiques et sociaux que cela implique. Mais il insiste, « il faut faire jaillir de gré ou de force une société de modération« . « Il faut passer à la croissance qualitativeil y aura un marché pour cette nouvelle économie« .
Il préconise donc des normes environnementales plus strictes. Il souhaite par exemple que l’Union Européenne impose aux industriels de produire des véhicules qui ne pourront pas dépasser 110 km/h. Et pour convaincre les consommateurs que nous sommes, il souhaite utiliser le levier de la fiscalité pour encourager ou dissuader tel ou tel achat.
Il en appelle aussi au génie humain pour « redonner du sens au progrès ». C’est pour lui l’opportunité que la France renoue avec le prestige en inventant des process innovants.

Quant à la question « pensez-vous que la situation est encore réversible ou ne ferons-nous que reculer l’échéance? », il répond d’un ton grave « En toute franchise, je ne sais pas« … Inquiétant non?

Son pacte écologique compte aujourd’hui environ 700 000 signataires. Il souhaite que ce chiffre atteigne rapidement la barre symbolique de 1 million. Donc quelles que soient vos opinions politiques, et si malgré votre amour de l’automobile, vous vous sentez concernés, signez le pacte écologique.
Et si vous souhaitez aller plus loin, le 1er Avril à 17h aura lieu le premier rassemblement pour l’écologie, Place du Trocadéro à Paris.

250x250.gif

Poster un Commentaire

52 Commentaires sur "« Le temps de l’écologie est venu »"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
christophe
Invité

Les solutions pour faire rouler les voitures proprement existent mais l’état ne va pas tuer sa propre vache à lait qu’est l’automobiliste en lui permettant de rouler sans pétrol.

Jo Vander haegen
Invité
Cela devient fatiguant!Nous sommes décidément une fois pour toute entrés dans la société normalisée, où le « penser correct » est devenu la seule issue. Je ne veux pas polémiquer sur l’influence du CO2 sur l’évident réchauffement climatique.D’autres facteurs entrent en ligne de compte, comme le méthane par exemple. J’ai en mémoire la polémique sur l’influence du chlorofluorés sur la couche d’ozone… on a mis en place un législation ubuesque pour se débarasser de ces gaz avec pour résultat 30 ans plus tard que jamais lee trou dans la couche d’ozone n’a été aussi grand! De même, j’ai cru entendre que le… Lire la suite >>
nainconnu
Invité

J’ai beau aimer « bruler » de l’essence… Je colle 100% à ce qu’il dit. La prochaine voiture sera probablement plus sage…

Nabu
Invité

bioéthanol produit a partir de déchet foretiers:
130% d’émissions de CO2 fossile en moins par rapport à l’essence et 20% en plus de puissance…

et pour ceux qui pense que le boéthanol va rentrer en concurance avec la nourriture, vous manger souvent des branches d’arbres?

stephane
Invité
Paradoxalement, l’arrivée de SUV de plus en plus gros sur nos routes fait suite à l’entrée en vigueur des fortes restrictions de circulation depuis plus de 10 ans. Combien de fois ai-je entendu des amis me dirent qu’ils avaient choisi le nouveau RAV4/X5/Freelander… plutôt que la dernière alfa ou golf GTI, parce qu’ils ne pouvaient plus « champignoner » sur la route. Comme on passe de plus en plus de temps dans son auto (bouchons, vitesse réduite), on souhaite avoir un « salon » confortable, donc lourd, donc plus polluant. Limiter la vitesse des autos n’est donc pas LA réponse à la réduction de… Lire la suite >>
wpDiscuz