Accueil 20 ans déjà 20 ans déjà : V12 BMW

20 ans déjà : V12 BMW

317
20
PARTAGER

V12_BMW.jpgOn le croyait désuet, le moteur V12. Les années turbo lavait rayé du plus haut niveau de la compétition. La Ferrari 412, seule rescapée de lépoque Daytona, se mourrait au milieu dun club restreint que ne fréquentait plus que Jaguar et Lamborghini.
BMW était lui un fabricant de 6 cylindres en ligne. Tellement associé à cette image que le tonitruant 4 cylindres de la M3 détonnait…La firme rêvait de grandeur, et lorgnait du côté de Stuttgart ou la Classe S pouvait se prévaloir dun V8 et dune forte reconnaissante.

Lindustrie germanique a oublié le V12, qua cela ne tienne. En présentant sa 750i  à Genève en mars 1987, le constructeur munichois jette un pavé dans la mare. Dabord parce que la BMW soppose directement à  Mercedes sur le terrain du haut de gamme et quelle ose symboliquement les 300 chevaux. Mais surtout parce que la 750 signe le retour en grâce du V12. Plus que ses qualités intrinsèques, les constructeurs jalousent le « coup » de BMW. Les 12 cylindres en V vont alors se multiplier
Mercedes classe S ou Bugatti EB110 en 1991, McLaren F1 et Ferrari 456 GT l’année suivante, tous les constructeurs respectables comptent désormais un V12 dans leur gamme. Même Toyota y viendra sur sa Century, avant qu’il ne soit de plus en plus souvent associé au moteur…Diesel
Et pour BMW, libéré du carcan des 6 cylindres, souvrait la voie dautres expériences mécaniques à 8 ou 10 cylindres

 

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "20 ans déjà : V12 BMW"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
castor
Invité

Quelle mécanique, je n’en connais que la version motorsport qui à animé le coupé 850CSI (la mienne était d’ailleurs un peu plus vitaminée que d’origine, environ 420 chevaux au lieu de 380), mais c’était vraiment un monument, plein, puissant et doux à la fois : une excellente illustration de l’expression « une main de fer dans un gant de velour », à coté le nouveau V12 BMW à l’air sans âme. Ce V12 à été une des mécaniques les plus sensationnelles qu’ait enfanté la vénérable firme de Munich….

Keuze
Invité

Peut être préciser que le 12 de la McLaren F1 est justement d’origine BMW 😉

castor
Invité
Exact, à l’origine étudié pour une hypothétique M8 qui jamais ne viendra, heureusement la plus belle pièce à trouvée un écrin à sa mesure dans la McLaren et malgré ses 550 chevaux à l’origine on était encore loin des limites de ce moteur qui à sorti jusqu’à 700 chevaux dans le X5 le mans et dans les dernières McLaren F1GTR (non officiel mais la puissance mesurée au banc était toujours supérieure à 680-690 chevaux), et ce moteur à aussi valeureusement servi jusqu’en 2000 sous le capot arrière du proto BMW V12 LMR, notamment victorieux des 24 heures du mans en… Lire la suite >>
Dominique
Invité

Pour les férus d’histoire du sport mécanique : J’ai appris un truc avec ce projet Dams.

http://www.fanaticf1.com/formule1/article4402.html

SiA
Invité

c’est aussi « facile » pour une marque qui réussi des L6 de réussir des V12… ils ont lancé la mode que tout le monde suit encore…

wpDiscuz