Accueil Bio-carburants Les économies de carburant selon la Maison Blanche la situation est...

Les économies de carburant selon la Maison Blanche la situation est similaire en Europe [3 de 3]

32
4
PARTAGER

 EU_BMW.jpg

Pendant que les États-Unis font de l’ignorance intentionnelle, la planète parle des C02, du réchauffement climatique et du protocole de Kyoto. Ainsi, il nest pas surprenant dentendre parler de réduction de CO2 dans lUnion Européenne plutôt que de réduction de la consommation d’essence des véhicules. Pourtant, les CO2 et la consommation sont deux facteurs liés et les deux continents veulent des changements. [article 1] [article 2]

Depuis 20 ans,  « la consommation de gazole routier a plus que doublé dans les pays européens sous limpulsion dune forte augmentation du marché diesel des voitures particulières et dun développement important du trafic routier de marchandises » révélait Bernard Bensaïd dans un article publié par lIFP en décembre 2004. Quant à lessence, sa consommation en Europe n’a subi qu’une très légère baisse depuis 1999.
 
Nouvelle normes imposées par l’Union Européenne
Selon la stratégie proposée mercredi dernier par la Commission européenne, les véhicules neufs devront émettre beaucoup moins de CO2 en 2012. En fait, la CE veut réduire les émissions liées au moteur à 130 grammes par kilomètre et dix autres grammes devront être gagnés par une amélioration des pneumatiques, une climatisation plus économe et la mise en place d’indicateurs de changement de vitesse.

«Nous devons démontrer que l’UE peut combiner trois objectifs: protéger ses emplois, atteindre un haut niveau environnemental et favoriser l’innovation», a déclaré le commissaire à l’Industrie, Günter Verheugen.

En 1998, tous les constructeurs vendant en Europe s’étaient engagés à ce que leurs voitures ne dégagent pas plus de 140 grammes de CO2/km en moyenne d’ici 2008-09, mais en 2005 la moyenne des émissions se situait encore à 162 g/km.

Les réactions des constructeurs
De manière générale, les constructeurs automobiles allemands, qui produisent des motorisations puissantes, s’estiment particulièrement pénalisés par les mesures proposées.

porsche.jpgLe constructeur Porsche, par exemple, est très inquiet des nouvelles normes et parle d’une guerre économique entre les constructeurs généralistes ou italiens et les spécialistes allemands. On peut comprendre : la Cayman rejette 222 grammes de CO2, tandis que la 911 Turbo en rejette 307 grammes par km ! Comment un constructeur dexception comme Porsche pourra joindre lécologie au caractère unique de ses véhicules ?

Cependant, les fabricants français ou italiens sont enclins à respecter les nouvelles normes et croient au réalisme des nouvelles normes suggérées de 140 grammes de CO2/km pour 2012. Certains de leurs véhicules respectent déjà cette norme.

Selon une étude de faisabilité, seules cinq des vingt principales marques européennes (Fiat, Citroën, Renault, Ford et Peugeot) atteindront l’objectif de 140 grammes en moyenne pour leurs modèles en 2008.

D’un continent à l’autre, les discours se ressemblent ? Non?

SÉRIE DE 3 ARTICLES : Les économies de carburant selon la Maison Blanche
 vulgarisation et explications [1 de 3]
 les constructeurs sexpriment [2 de 3]
 la situation est similaire en Europe [3 de 3]
Sources: Le Monde; LaTribune.fr; RTBF; IFP; CE.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Les économies de carburant selon la Maison Blanche la situation est similaire en Europe [3 de 3]"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Liion
Invité

En cas de non respect de ces normes, quelles sont les sanctions prévues?

Exelior
Invité

ça va finir par un « tout constructeur produisant plus de X centaines de milliers de véhicules devra respecter la norme ».
Encore beaucoup de bruit pour rien.

superstar
Invité

Donc, tous les constructeurs de type Porsche, Ferrari, etc vont échapper à la norme avec des voitures « polluantes ».

Et pour les artisans type TVR, que vont-ils devenir? Vont-ils passer eux aussi à travers les mailles ou vont-ils fermer?

wizz
Invité
Au Japon, les Subaru ou Mitsubishi Lancer et en général toutes les voitures sportives sont en dessous de 275ch environ. Parce qu’au dessu de cette puissance, il y a une taxe énorme qui est appliquée. En Italie, pendant longtemps, les voitures avaient une cylindrée inférieure à 2 litres. Parce qu’au dessus de cette cylindrée, les taxes étaient très dissuasives pour le constructeur Peut être que ce sera une taxe sur ces voitures surpuissantes lors de l’achat proportionnellement à leur émission de CO2, ainsi qu’une autre taxe proportionnellement à la distance parcourue annuellement ( valeurs données par le calculateur moteur et… Lire la suite >>
wpDiscuz