Accueil Ecologie GPS bridés à Bruxelles

GPS bridés à Bruxelles

96
10
PARTAGER

TomTom_touchscreen.jpgLe Ministre bruxellois de la mobilité veut demander aux fabricants de GPS dexclure certaines zones dans les recherches ditinéraire. Ainsi, le système de navigation ne pourra plus envoyer, sauf sil sagit de la destination, dutilisateurs dans certains quartiers résidentiels ou à proximité des écoles. Bref, lidée est donc de laisser les voitures sur les axes principaux et, accessoirement, dans les embouteillages.

Le GPS, cest pratique. Avec le TMC ou manuellement, il est possible de contourner les bouchons en se lançant dans les petites rues. Cela ne plaît guère à certains riverains et aux autorités publiques. Plusieurs villes flamandes ont déjà constaté un afflux daventuriers satellisés. Si bien que la Flandre a presque terminé sa carte des zones « interdites aux GPS ». Bruxelles ne fait donc que suivre cette même voie. Du côté des fabricants, on nest pas opposé à lidée. Mais reste une question. Sur quels critères seront sélectionnés les quartiers bannis ? Sur le montant du loyer au mètre carré, sur la réelle nuisance ou sur linfluence politique de leurs habitants ? Et puis, cela nempêchera jamais personne dutiliser la carte de son système GPS pour se concocter son propre itinéraire 😉

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "GPS bridés à Bruxelles"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
fanalfa
Invité

INCROYABLE ! C EST UNE ATTEINTE A LA LIBERTE DE SE DEPLACER…POURQUOI NE PAS METTRE UN MUR COMME CELUI QUI A SEPARE L ALLEMAGNE DE PLUS EN PLUS RIDICULE.
FAISONT DES GHETTOS et puis les gens se plaindront…
pittoyable

Flagoo
Invité

Mouais, drôle de décision…
Alors qu’à Paris pour éviter le transit dans certains quartiers, il a suffit de mettre des sens uniques à des endroits stratégiques.
A quand les zones grisée sur les cartes routières en papier ?

Sebastien
Invité

Je suis d’accord c’est scandaleux. Par contre attention aux remarques telles que « Sur le montant du loyer au mètre carré ». C’est comme pour les gens qui ont acheté peu cher des maisons près de Roissy à cause du bruit (il n’y avait rien autour a l’époque de la construction) obtiennent des changements de couloirs aériens (au détriment des autres).

Pilote de Corsa
Invité

je comprends vos remarques mais vous ne mesurez pas tout le problème. Il se fait que pour éviter les bouchons sur les boulevards, les automobilistes munni de GPS prennent des rues parallèles.Jusqu’ici, pas de problème. N’empeche, ces rues parallèles sont souvent des zones 30km/h avec des écoles.Ce qui ne rend pas ces rues très sur pour nos chers écoliers. Alors qu’il suffira de prendre la « deuxième » rue parallèle pour améliorer la sécurité routière du paisible quartier tout en contribuant à une mobilité saine…

Ce n’est peut être pas la meilleure solution mais un problème a rarement une seule solution miraculeuse.

laurent
Invité

Doucement le blog, tu tires des conclusions un peu trop rapidement, le Ministre Pascal Smet n’a RIEN dicté aux constructeurs de carto. Il va s’implement s’informer auprès des 19 communes de l’arrondissement pour savoir si elles aussi subissent les mêmes problèmes que la commune de Saint-Gilles, seule commune à se plaindre aujourd’hui!

Toutefois, si le Blog possède une infos qui tente à prouver le contraîre, je suis preneur de la source. Merci!

Les miennes: LE SOIR du 24/02/2007

wpDiscuz