Accueil Actualités Entreprise Ford: fat cat mania ou stratégie de survie?

Ford: fat cat mania ou stratégie de survie?

96
9
PARTAGER

ford_fat_cats.jpgLe souffle de panique au sein de la direction financière de Ford Motor Company ne semble pas assez fort pour balayer avec lui la possibilité de bonus liés à la performance pour son top management. Le constructeur américain qui connait sa plus grosse perte depuis ses débuts il y a 103 ans ($12,7 milliards de perte) se soucie très sérieusement de la santé financière de ses directeurs alors qu’une stratégie de réduction de coûts est en passe de licencier 44 000 employés.

Alan Mulally, embauché en Septembre pour sortir Ford du marasme actuel se trouve dans une situation délicate, coincé entre les syndicats outrés et le spectre du départ de son management vers des prairies plus vertes, celles entre autres de concurrents plus en forme tels que Toyota, Nissan ou Honda.
« Nous devons nous assurer que notre management reçoive un salaire compétitif et les bonus en sont une partie intégrante, mais nous n’avons pas encore pris de décision à ce sujet ».

Brian Johnson, analyste chez Lehman Brothers, ajoute: « Toyota et Nissan font leur possible pour attirer les meilleurs managers des ‘Big Three [Ford, General Motors et Chrysler]. Alan cherche la meilleure attitude possible pour ménager les syndicats et conserver ses troupes. »

Une décision difficile après seulement quelques mois en exercice pour le nouveau patron Ford et dont l’issue ne sera jamais populaire.

Lire également:
Bill Ford passe la main
Rencontre au sommet: Ford Toyota
De mal en pis pour Jaguar
Inquiétude sur l’emploi à Blanquefort
Les bons résultats de Ford (en Chine)

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Ford: fat cat mania ou stratégie de survie?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Elisa
Invité

Tiens, tiens, intéressant, intéressant,
ca ne se passe pas tout à fait comme cela chez Mac Donald, euh pardon Quick !! 🙂

cf.
Rhodia : grève contre les bonus des « gros salaires »

Ben
Invité

Et si le groupe est en difficulté, c’est à cause des décisions stratégiques des employés qu’on va licencier ? Je ne pense pas. Ca doit même plutôt venir des grosses têtes d’en haut. C’est pas une prime qu’ils méritent, c’est une lettre de licenciement. Après tout, qu’ils aillent à la concurrence ! Vu leurs résultats, ça ne peut que favoriser Ford…

En plus, grâce aux économies réalisées, ils pourront verser une belle prime de licenciement aux employés victime de leur incompétence.

Dadounet
Invité

> Cest pas une prime quils méritent, cest une lettre de licenciement.

Les ouvriers travaillent au jour le jour, les contrmaîtres avec une semaine d’avance, les directeurs d’usine un an, les directeurs du siège plusieurs années.
S’il y a encore des emplois pour les ouvriers chez Ford dans 5 ans, ce sera grâce aux décisions prises maintenant.
C’est donc maintenant qu’ils bossent le plus, il est donc normal de les payer davantage – mais en actions négociables dans 5 ans.

Il n’y a donc pas un anti-spam francophone valable ?
C’est dingue comme retard !

andré
Invité

Ben tu as tout dit rien a rajouter.Moi j’ai juste de la peine pour les salaries et pour cette entreprise que j’aime bien.

wizz
Invité
3> Cest pas une prime quils méritent, cest une lettre de licenciement. Les ouvriers travaillent au jour le jour, les contrmaîtres avec une semaine davance, les directeurs dusine un an, les directeurs du siège plusieurs années. Sil y a encore des emplois pour les ouvriers chez Ford dans 5 ans, ce sera grâce aux décisions prises maintenant. Cest donc maintenant quils bossent le plus, il est donc normal de les payer davantage – mais en actions négociables dans 5 ans. Il ny a donc pas un anti-spam francophone valable ? Cest dingue comme retard ! Commentaire de Dadounet 27 January… Lire la suite >>
wpDiscuz