Accueil Fun Tamiya Fair 2006

Tamiya Fair 2006

374
0
PARTAGER

Tamiya_Fair_2006_s.jpgLa vie m’a fait poser mes bagages à Shizuoka, Japon, sans savoir au départ qu’il s’agissait de la Mecque du modèle réduit japonais. La présence prépondérante dans le paysage de la ville des deux étoiles blanches sur fond rouge et bleu de la marque Tamiya m’a vite mis au parfum, d’autant que les environs immédiats comptent également les sièges de Fujimi, Hasegawa, et les miniatures Ebbro, autant de marques connues et appréciées des amateurs. En conséquence se déroulent chaque année dans le parc des expositions local deux manifestations importantes, le Shizuoka Hobby Show au mois de juin, qui fait référence au niveau mondial, et au mois de novembre, la Tamiya Fair, exposition à la gloire du géant de la maquette plastique et de la radiocommande terrestre.

En plus de faire s’y dérouler les finales de ses différents championnats de voitures radiocommandées, cette exposition permet à la marque de montrer ses nouveaux modèles à temps pour la fin d’année.
Comme l’année dernière, je m’y suis rendu dimanche jeter un oeil à ce que Tamiya a dans ses cartons pour l’amateur de petites autos, et accessoirement pour y admirer la poignée de voitures de course que Tamiya amène pour faire la promotion de ses modèles les plus récents. Cette année, les visiteurs ont eu droit à la Lexus SC du team Tom’s, fraîchement auréolée du titre de SuperGT 2006, sa jumelle aux couleurs de Mobil 1, la NSX verte Takata et la VEMAC sponsorisée par Ebbro, fabricant également présent dans les murs.
On pouvait voir aussi une Suzuki Swift de JWRC, le constructeur étant venu en voisin puisque Hamamatsu, siège de Suzuki, est à une soixantaine de kilomètres. N’oublions pas non plus la Courage LC70 qui après être venue au Mans participe au Japan Le Mans Challenge sous l’égide de Mugen.
Voici quelques images de mon petit tour.

Lire également:
En allant chercher les croissants

On commence par la vedette de la manifestation, la Porsche 934. Tamiya fête les trente ans de sa première voiture radiocommandée électrique, une 934, et réédite le modèle avec un chassis et des composants modernes, ainsi qu’une version statique montée et ultra-détaillée au 1/12ème, dans la série qui a déjà vu une Ferrari Enzo et une Porsche Carrera GT. D’après Tamiya, cette série qui rencontre du succès ne fait que commencer. Temps de dégager les étagères…
Voici le modèle radiocommandé original de 1976

Tamiya_Fair_2006_26_s.jpg

et sa réédition 2006

Tamiya_Fair_2006_27_s.jpg

et voici la 934 Jägermeister au 1/12ème. Comme la livrée Vaillant, elle fait remonter des souvenirs de reportages sur le Groupe 5 allemand dans les premiers numéros d’Auto Hebdo…

Tamiya_Fair_2006_6_s.jpg

Tamiya_Fair_2006_25_s.jpg

Restons au 1/12ème avec des rééditions de maquettes à monter, remises à niveau avec l’inclusion de pièces photogravées. La McLaren MP4/6 d’Ayrton Senna

Tamiya_Fair_2006_7_s.jpg

et la Renault RE20 de René Arnoux

Tamiya_Fair_2006_8_s.jpg

En parlant de F1, les clubs de modélistes invités par le fabriquant exposaient leurs plus belles réalisations, dont cette intéressante série de F1 atypiques et controversées: on y retrouve la Williams FW08 à 6 roues, la Brabham BT46 « aspirateur » et la Lotus 86 à double chassis, ainsi que les Tyrrell P34.

Tamiya_Fair_2006_1_s.jpg

On fait aussi rouler au 1/10ème la grille 2006 dans son entier, complète jusqu’à la Safety car…

Tamiya_Fair_2006_2_s.jpg

Et bien sûr les trois Super Aguri successives de l’idole locale Takuma Sato. Go Go Super Aguri !

Tamiya_Fair_2006_3_s.jpg

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz