Accueil Chevrolet Jours de tonnerre à l’horizon: le Trans-Am pourrait faire un comeback

Jours de tonnerre à l’horizon: le Trans-Am pourrait faire un comeback

49
3
PARTAGER

ford_fr500gt_s.jpgIl était une fois une série qui pendant quelques années à la fin des sixties trouva la formule magique: la SCCA Trans-Am. Mettant en lice les Camaro, Mustang et autre muscle cars puissantes et spectaculaires mais proches de la série sur les circuits routiers d’Amérique du Nord, la Trans-Am attirait écuries et pilotes de renom, convenablement soutenus par les constructeurs et les sponsors intéressés par le spectacle de ces gros cubes menés par des gros coeurs. La fin des muscle cars, tués par l’OPEP à la mi-70, fit malheureusement tomber dans l’anonymat la série qui continue néammoins tant bien que mal jusqu’à ce jour, avec des voitures silhouettes qui n’ont désormais plus rien à voir avec son âge d’or.

Mais ces jours-ci la Trans-Am est de nouveau dans l’air, avec la nouvelle aube des born again ponies, la Mustang bientôt rejointe par la Camaro et la Challenger. Road & Track Magazine, qui a posé la question au directeur de Ford Racing North America, donne des raisons d’espérer aux fans de courses et d’américaines, et moi le premier. Imperméable malgré ma bonne volonté aux charmes supposés de la course en ovale, l’idée de ces gros coupés glougloutants luttant portière contre portière à Watkins Glen ou Laguna Seca me fait saliver. Les bons côtés du WTCC, DTM, et GT3, le tout à la sauce US, je signe tout de suite.
Et si la mayonnaise prend, peut-être verrait-on revenir aussi les petites européennes, comme les BMW 2002 et les Alfa Romeo GTA qui se tiraient la bourre à l’époque dans le sillage des musclés de Detroit. Tout un programme, mais ce n’est pas gagné. Il sera dur de se faire une vraie place au soleil pour cette série, entre le NASCAR d’un côté et les compétitions d’endurance de l’autre qui drainent l’argent des sponsors, sans compter les plus modestes mais nombreuses séries amateur existantes. Il faudra pour cela que les constructeurs s’impliquent. Mais y a-t-il une meilleure façon de faire la promotion de leur pony cars ?
Ford a d’ailleurs déjà commencé, en présentant au SEMA une Mustang de 550 ch préparée pour le circuit, tandis que Dodge faisait admirer une Challenger Pro-Stock, une autre forme de compétition mais en tout cas des velléités d’en découdre, et on sait aussi que Saleen a déjà indiqué qu’il mettra la main au panier de la Camaro pour en tirer plein de chevaux, en accord avec Chevrolet.
Il n’est pas interdit de rêver.

Via Jalopnik
Crédit photos: Ford (Mustang FR500) et Trans-amseries.com (photos historiques)

Lire également:
Explication Nascar: Chase for the Cup
Challenger sur le pas de tir

ford_fr500gt.jpg

transam_posey.jpg

transam_titus.jpg

transam_watkinsglen.jpg

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Jours de tonnerre à l’horizon: le Trans-Am pourrait faire un comeback"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Wouhou
Invité

Oui, rêvons. Cela fait du bien et ça ne coûte rien !

De plus, le retour de courses avec des voitures proches de la série pourrait faire aussi revivre l’adage « Win Sunday, Sell Monday ». Ford, dans son podcast Bold Moves en a parlé récement.

firecracker
Invité

si la seule possibilité est d’alleger la voiture et de mettre des pieces « heavy duty », on sera dans l’esprit et ça coutera pas trop cher non???

romain
Invité

rien a voir, mais a quand des photos du MPH06 ?

wpDiscuz