Accueil Sport auto Henri Pescarolo, le Marathonien

Henri Pescarolo, le Marathonien

239
2
PARTAGER

Mosaique.jpgHenri Pescarolo a montré son exaspération face au règlement du Mans 2007. Ces confidences, il les a faites lors de la présentation du nouveau dossier Michel Vaillant qui lui est consacré. Sur 47 pages, on découvre la carrière du pilote français depuis ses débuts dans un rallye réservé au corps médical, en 1962 (son père était médecin), jusquà sa brillante deuxième place en tant que directeur décurie aux 24 H du Mans 2006.

MVaillant.jpgOn y retrouve à la fois des reportages, avec des photos issues de ses albums personnels et des épisodes de sa carrière en BD comme dans tout dossier Michel Vaillant. On y évoque notamment son accident lors dessais Matra, le duel Matra-Ferrai aux 24 Heures de 1973, son tour du monde en avion et la bataille du team Pescarolo contre les Audi au Mans en 2006. Sous la plume de Denis Bernard et les dessins du Studio Graton, on revit les exploits dun homme dont le principal moteur est « la passion ». Même sil avoue que le sport automobile est arrivé « par hasard » dans sa vie, lui qui rêvait de devenir pilote de chasse.

Cette passion du sport auto, il la vit maintenant pleinement. Son écurie prépare 2007 avec frénésie dautant quelle développe une toute nouvelle voiture. Il précise dailleurs que « le travail de développement est énorme et nous avons déjà essayé 65 configurations aérodynamiques ». Et ce n’est pas encore fini, les essais d’hiver sont loin d’être terminés. Pourtant les difficultés ne manquent pas. En particulier les problèmes administratifs et financiers. « Le budget nest pas encore bouclé car nous cherchons encore des partenaires pour la prochaine saison. » Et le climat antivoiture qui prévaut en France naide pas Henri Pescarolo, tout autant que le nouveau règlement de lACO. Pourtant, son objectif est toujours de briller en endurance et de faire gagner ses voitures aux 24 heures du Mans.

Dessin_Pescarolo_Michel_Vaillant.jpg

 

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Henri Pescarolo, le Marathonien"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
papivore
Invité

il aurait du remporter les 24 heures en 2005 si AYARI n’avait pas pété les plombs(visible sur le dvd echappement) mais cela est arrivé à d’autres.Ce qu’on attend de ce grand bonhomme c’est qu’il apprenne à respecter les reglements,celui de 2005 L’avantageait ,celui de 2006 le penalisait,c’est le jeu.Et surtout qu’il arrete de gemir et qu’il considere que tous les emloyés des sponsors français qu’il a, aimeraient vivre comme lui leurs passions sans entendre continuellement qu’ils n’en font pas assez,ras le bol

Super GT
Invité
Henri Pescarolo : « On ma parfois répondu que vu le règlement, je ne pourrai faire que de la figuration  » Reglement pondu fin 2005, l’ajustement fait recemment a pour effet de reequilibrer le seul aspect qui pourrait avantager les diesels : la consommation, l’ACO a donc entendu et repondu favorablement a la demande des equipes essence. Par contre Je comprends parfaitement la position des sponsorts qui voient dans cette situation un manque evident d’anticipation, la ou Audi a su faire preuve d’audace et de prise de risque pour 2006, qu’a fait le Team Pesca’ : Un update, un rafraichissement du… Lire la suite >>
wpDiscuz