Accueil Concept car Ford Mustang Giugiaro

Ford Mustang Giugiaro

347
27
PARTAGER

MustangGiugiaroCon_04.jpg
En ces temps de synergies au destin prometteur, la différence se fait au niveau du design. Les belles voitures remplissent les carnets de commande, les moins réussies alimentent les pertes. Avec la Mustang, Ford a réussi un joli coup médiatique et commercial. La Mustang se vend et en plus elle fait les choux gras de nombreux préparateurs. Il restait néanmoins une dernière étape avant la consécration: être recrayonnée par un grand carrossier. La mission est aujourd’hui accomplie avec les premières photos de la Mustang « by Giugiaro ».

Autant le dire sans équivoques, elle est sublime! Son pare-brise courbé qui court jusqu’à la lunette arrière renouvelle son aggressivité, sentiment confirmé par l’allongement de la lunette arrière qui a fait disparaître l’ouverture du coffre. Les ailes arrières prennent fièrement la pose tel leurs aïeules en 1964. Les clins d’oeil historiques continuent avec les feux arrière en trois parties comme en 1964 tout en restant dynamique grâce à un dessin « en flèche ». La face avant gagne en subtilité grâce à un dessin aux lignes plus douces, mais n’en conservent pas moins son caractère aggressif. C’est tout le mérite de Giugiaro de donner à la Mustang une ligne moins sauvage tout en conservant son aggressivité. La Mustang Giugiaro se civilise, mais sous son masque le monstre bouillonne toujours.

MustangGiugiaroCon_02.jpg
L’accès au compartiment intérieur se fait par des portes en élytre simplement en pressant un bouton. Le mobilier pourrait en surprendre plus d’un. L’heure n’est plus aux réminiscences du passé, mais dans l’exaltation de l’esprit animal de la Mustang s’il en existe un. Sièges et appuie-têtes, frappés du légendaire logo pour ces derniers, sont recouverts de cuir de cheval tandis que les parties centrales sont recouverts de peau tachetée. Face à lui le conducteur virtuel se voit offrir un magnifique volant qui marie métal brut orangé et cuir foncé. L’instrumentation semble avoir laissé au placard toute notion d’ergonomie pour notre plus grand plaisir. Au final, l’aménagement intérieur dégage un sentiment un peu science-fictionnesque. Nous imaginerions bien cette voiture du futur dans les revues SF des années 70 (non, je vous assure, je n’ai rien pris).

MustangGiugiaroCon_19.jpg

Si Giugiaro s’est creusé les méninges, Ford n’a pas rechigné à retravailler le côté technique via son département Ford Racing. Le moteur reçoit un compresseur volumétrique et diverses améliorations faisant bondir la puissance de 300 à 500 chevaux. Cette furie pourra compter sur des jantes 20″ en 275/40 à l’avant et 315/35 à l’arrière et un châssis rabaissé de 3,2 centimètres.

Autres photos

MustangGiugiaroCon_03.jpg

MustangGiugiaroCon_08.jpgMustangGiugiaroCon_16.jpgMustangGiugiaroCon_17.jpgMustangGiugiaroCon_18.jpg

Poster un Commentaire

26 Commentaires sur "Ford Mustang Giugiaro"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
firecracker
Invité

excellent les sieges, ça gratte pas trop avec un maillot de bain moulebite?
A Part ça, magnifique voiture, pourtant pas a des années lumieres de la « base ».

shz972
Invité

L’arriere est raté par contre,comme pas mal de modeles Giugiaro…Dommage car la ligne generale et la face avant sont interessants

Dadounet
Invité

Donc on n’accède au coffre que par l’intérieur ? Et pourquoi faire semblant d’avoir des sièges derrière, autant faire des vide-poches pratiques, non ?
Il y a sûrement moyen de faire beau ET fonctionnel, il faut juste le vouloir…

Lolo
Invité

Hey Yoyo, tu ne réponds plus à mes mails ????

firecracker
Invité

me semble pas qu’elle est destiné a la serie comme une AM zagato, donc le coté pratique, prtrtrtrtrtrtrtrtrrttr!!!

wpDiscuz