Accueil Mondial de l'automobile Citycab, le taxi réinventé

Citycab, le taxi réinventé

62
7
PARTAGER

citycab_15_ss.jpgChaque pays a sa propre tradition en matière de taxi, du Yellow Cab new-yorkais au noir londonien, en passant par les tricycles surchargés indonésiens, les taxis tokyoites à porte mécanique, sans oublier bien sûr les taxis parisiens, collection exhaustive de berlines diesel de toutes origines. A part le fait de transporter des inconnus et terroriser cyclistes et provinciaux hésitants au feu vert, on ne peut guère distinguer de points communs entre tous ces véhicules, alors que les besoins sont sensiblement identiques quelle que soit la capitale embouteillée du monde où sévit notre taximan.

Celui-ci sera donc intéressé, indépendamment de son territoire, par le concept imaginé par l’Ecole Supérieure Professionnelle et l’Université des Arts et du Design d’Helsinki. Partant des résultats d’une recherche faite auprès d’utilisateurs, les étudiants finlandais ont réinventé le taxi en utilisant les technologies actuellement à disposition.
Ignorons pour l’instant le coût et la viabilité industrielle des techniques mises en oeuvre, pour ne s’intéresser qu’aux fonctions. Il y a certainement de l’idée: côté usagers, une vaste zone arrière avec cinq places, y compris possibilité d’accueillir un fauteuil roulant et son occupant. Le véhicule est d’ailleurs muni de suspensions pneumatiques pour pouvoir s’abaisser et faciliter l’accès, par une large porte coulissante. Les bagages prennent place dans un coffre à côté du chauffeur.
Destiné à tourner inlassablement en agglomération, le Cltycab est équipé du système hybride Synergy Drive de Toyota et d’une carrosserie en fibre de carbone pour être léger, économique et non polluant. Ses quatre roues directrices lui donnent un rayon de braquage de 6,9 mètres seulement.
Saupoudrez le tout des derniers développements en matière d’informatique embarquée et télécommunications, et d’un design charmant, et voilà une proposition séduisante, résumée dans une vidéo sur le site de CityCab.
S’il est des chauffeurs de taxi qui nous lisent, on aimerait bien avoir leur avis éclairé sur ce CityCab, que vous pouvez voir en ce moment au Mondial de l’Automobile ou découvrir en détail, et en français, sur le site dédié.

Source: CityCab

citycab_15.jpg

citycab_2.jpg

citycab_16.jpg

citycab_4.jpg

citycab_17.jpg

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Citycab, le taxi réinventé"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
anonymous
Invité

interessant

« en fibre de carbone pour être léger »
mais elle fait PLUS D’1.5 TONNES !

57W ess + 50 elec: ça donne quoi comme perf et conso ?

Fastbear
Invité

Mignon tout plein comme concept… Mais je préfère encore un Taxi Mercedes, BMW ou… Chrysler 300. A voir aussi que tout les taxis parisien ne sont pas des diesel. On croise de plus en plus des Prius aussi 🙂

Vincent P.
Invité

1,5 tonnes, effectivement, c’est pas léger … on aurait dit beaucoup moins en voyant la photo.

Sinon, 57kW essence + 50 kW elec, ça fait environ 150 chevaux. Donc en ville, ça passera largement 🙂
Maintenant, avec un moteur elec correspondant à la moitié de la puissance du véhicule, les batteries doivent être conséquantes: peut-on alors le recharger sur secteur ?

anonymous
Invité

@Fastbear : un taxi BM ou Merco c’est qand même gallère pour les handicapés, là au moins ils rentrent directement dedans avec leur fauteuil

stephane
Invité
@ tous, je n’ai jamais compris pourquoi la société qui produit les taxi londoniens ne les a jamais exporté en Europe. Ils sont pourtant ce qui se fait de mieux en la matière aujourd’hui, en terme d’ergonomie (beaucoup de place, acces handicap, protection des chauffeurs, rayon de braquage) et de classe (l’étude présente ici fait un peu toy car). Pourquoi les taxi parisiens ne l’utilisent pas? Lobby local anti UK ? Souhait d’avoir une auto « normale » ? Prix du cab anglais? J’aimerai vraiment avoir une réponse. les autos normales, et même les merco, ne sont pas adaptés au transport de… Lire la suite >>
wpDiscuz