Accueil Général Quand la limitation n’est pas la solution…

Quand la limitation n’est pas la solution…

232
68
PARTAGER

Les grandes agglomérations françaises mènent un politique indépendante de limitation de vitesse sur leurs rocades périphériques. 80, 90, 110 au choixLagglomération toulousaine avait fait le choix du 90km/h au lieu de 110km/h cet été, une mesure destinée à limiter la pollution, mais aussi a fluidifier le trafic et éviter les engorgements aux sorties du périphérique.
La Dépêche du midi consacre un dossier à cette mesure qui prend fin avec la rentrée des classeset son bilan est pour le moins médiocre !
Quatre alertes pollution ont été signalés cet été, contre deux en 2003, année autrement plus chaude Le bilan routier nest guère plus flatteur avec cinq fois plus de camions impliqués dans des accrochages. Les poids lourds limités eux aussi à 90km/h se retrouvant deux fois plus souvent sur la voie centrale !
Bref, bilan sécurité et pollution discutable, au moins lagglomération a t-elle eu le mérite de tester pour juger. Au-delà de lexpérience locale, se pose la question de la pollution automobile, réelle et incontestable, mais sur laquelle on attend un débat adulte autre que ces prêches ou guérillas menés par des lobbystes de tous poils… Le constat sur la limitation est lui aussi éloquent. Loin de luniformité simplificatrice, ou de l’individualisme exacerbé, il semblerait que la modularité soit gage de vigilance et de sécurité
www.ladepeche.com

 

Poster un Commentaire

68 Commentaires sur "Quand la limitation n’est pas la solution…"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Ben
Invité

« Errare humanum est, perseverare diabolicum » (Non, ce n’est pas de moi !)

Ce qui amène mon commentaire : Si les effets de la limitation à 90 au lieu de 110 sont négatifs, vont ils persévérer dans cette voie ou en tirer les conclusions qui s’imposent ?

cricri
Invité

quand est ce qu’il comprendront que ce n’est pas avec des limitations a 2 balles qu’ils vont regler les problemes de circulation.
Démissionner bandes d’imb………

gouzizi
Invité

à prendre en compte, les conditions météo de cet été.

castor
Invité
En plus la plupart des poids lourds en passant de 110 à 90, sont obligés, pour conserver leur capacité de traction et de relance, de rétrograder, résultat un moteur qui tourne aussi voire plus vite qu’à 110 sur un rapport supérieur, et qui donc rejete autant voire plus d’oxyde de carbone et d’azote, bravo l’idée de génie. Ca circule moins bien ça pollue plus et ça crée plus d’accidents. Je propose une limitation de la connerie pour les hommes politiques à 3 conneries de petites envergures par an, quelqu’un me suis ? Je propose également un QI minimum pour l’accession… Lire la suite >>
GL_Racing
Invité
De toutes façons, ce n’est pas en limitant la vitesse qu’on limite la pollution puisque qu’on peut être à 110 en 4ème et polluer moins qu’à 90 en 3ème par exemple… C’est une question de régime moteur !! Quand à la vitesse, on le sait très bien que ça ne limite pas les accidents, puisque sur les autoroutes, malgré le fait que les gens respectent de plus en plus les limitations de vitesse à cause des radars fixes, le nombre d’accidents augmente… Puis voilà un autre exemple qui rajoute de l’eau à mon moulin !! Plutôt que de tout miser… Lire la suite >>
wpDiscuz