Accueil Daihatsu La Daihatsu Trevis à la conquête de l’Europe

La Daihatsu Trevis à la conquête de l’Europe

165
14
PARTAGER

Daihatsu_trevis

Voilà une petite citadine qui pourrait bien faire un malheur dans nos contrées. Avec sa bouille inspirée de la Mini (l’originale), ses 3,4 mètres de long, ses 790 kg, son appétit d’oiseau et son prix contenu (à partir de 9990 euros en Allemagne), la Daihatsu Trevis possède tous les atouts pour réussir sa conquête du vieux continent.

Son principal handicap, et non des moindres, sera sans doute le déficit de notoriété de la marque auprès des automobilistes européens.

Sachez que Daihatsu est un constructeur nippon spécialisé dans les petits véhicules compacts qui va fêter son centenaire l’an prochain. Réalisant plus de 8 % de parts de marché au Japon, Daihatsu fait partie du groupe Toyota, qui possède 51 % du capital de la société.

Pour en revenir au modèle qui nous intéresse, la Trevis (Mira Gino au Japon) est équipée d’un petit trois cylindres essence de 989 cm3 développant 58 ch à 6000 tr/min pour un couple de 91 N.m. Sa consommation en cycle mixte est annoncée à 4,8 l /100 km tandis que ses rejets en CO2 sont contenus à 114 g/km. Avec un 0 à 100 km/h en 12,2 secondes et une vitesse maxi de 160 km/h, la petite Daihatsu n’est certes pas un foudre de guerre, mais quelle importance pour un véhicule à vocation citadine ?

Déjà commercialisée outre-Rhin, la Trevis devrait arriver très prochainement en France, sans doute après le Mondial de l’Automobile.

Daihatsu_trevis_interieur Daihatsu_trevis_arrire

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "La Daihatsu Trevis à la conquête de l’Europe"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Josh
Invité

un avant de Mini et un arriere de Lancia Ypylon ( dsl pour l’ortographe Help please )

alinx
Invité

@ josh: Lancia Ypsilon (google est ton ami ;o) )

sinon simpa cette petite jap… on revient aux sources de la voiture… en plus, elle doit même pouvoir profiter des subventions de l’état avec des rejets aussi faible.. non?

Marco
Invité
Les Kei-Jidosha sont vraiment typique du Japon et c’est pas sur que ces voitures a plaques jaunes attirent les foules chez nous, meme si le 3 cylindre a été porté de 666cm3 à 1 litre … Le rapport espace/encombrement de ces voitures est leur pricipal atout, mais c’est du au fait qu’elles sont étroites hautes et avec de petites roues, ce qui est très pénalisant pour l’esthétique qui prévilégie plutot les voitures larges basses avec de grandes roues. Au japon ces voitures doivent leur succès a une fiscalité avantageuse qui a été mise en place pour privilégier les petites voitures… Lire la suite >>
Wouhou
Invité

Je rebondis sur le dernier (très instructif) commentaire.
1.2 en atmo ou un 700cc turbo, ça serait raisonnable (et très faisable). Tiens, ça tomberai à point nommé pour Smart !

Marco, j’ai entendu que plus que dans les villes, c’était surtout à la campagne au Japon que les voitures de la classe Kei se vendent bien. Avez vous des infos là dessus ? SI c’est vrai, je pense que l’avantage d’un prix plutôt bas est un avantage décisif.

Senna4780
Invité

A vrai dire c’est sympa comme voiture.
Je n’ai d’ailleurs jamais compris pourquoi à l’époque Suzuki n’avait jamais diffusé sa Capuccino et Honda sa Beat.
C’était des petits cabrios qui auraient fait un malheur en Europe.

Mais peut etre que un jour…

Au moins Daihatsu ose importé ce type de voiture (chère d’ailleurs presque 10.000), mais exotique et surtout compact.

wpDiscuz