Accueil Actualités Entreprise Contrôle de VW : Porsche s’énerve

Contrôle de VW : Porsche s’énerve

107
15
PARTAGER

WiedekingNous vous l’avions rapporté, Porsche a mis un gros paquet d’euros dans VW, et détient maintenant 21,2 % des actions, avec une option sur 3,9 % supplémentaires. Cela fait du constructeur de Cayenne le plus gros actionnaire de celui de Touareg, et en toute logique devrait lui donner le contrôle du conseil d’administration. Mais non, puisqu’une loi très spéciale, dite « loi Volkswagen », oblige tout actionnaire privé à exercer ses votes à hauteur de 20% maximum, ce qui donne au deuxième plus gros actionnaire, public celui-là, le Land de Basse-Saxe, le pouvoir avec 20,75 % des parts et l’équivalent en votes. Vous suivez toujours ? Rageant, et selon Porsche dangereux car cela laisse VW sous la menace d’une prise de contrôle inamicale.

C’est peut-être la loi, mais c’est vraiment trop injuste, pleure Wendelin Wiedeking, grand manitou de Porsche. Et de brandir la menace d’un procès initié par la Commission Européenne contre le gouvernement allemand contre cette loi qui spolie le droit des actionnaires. Et de manoeuvrer en coulisse pour obtenir le soutien de Ferdinand Piëch, autre gros actionnaire du groupe VW pour l’instant favorable à la loi…
Le Land de Basse-Saxe, de son côté, ne veut pas se laisser faire et chercherait à son tour à augmenter sa participation à hauteur de celle de Porsche dans le cas où la loi Volkswagen serait défaite par la Commission Européenne. Tout ça prendra du temps, évidemment, au moins jusqu’à fin 2007.
D’ici là, les réunions du conseil d’administration risquent d’être joyeuses.

Source: International Herald Tribune via Jalopnik
Crédit image : Netzeitung.de

Lire également:
Porsche veille sur VW

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Contrôle de VW : Porsche s’énerve"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
julien
Invité

effectivement joyeuses….

Billou
Invité

C’est trop comme « loi » Ca donne forcément l’avantage aux actionnaires public Erf

Anonyme
Invité

voire meme distrayantes.

Ah les aléas des économistes, mais ils ne voudraient quand meme pas nous faire croire chez porsche qu’il ignoraient ce « détail »

Ca me parait un peu gros.

Fanporsche
Invité

C’est quoi cette loi à la c** !De toute façon si Porcshe rachète toutes les autres actions, ils seront largement majoritaires et là la Basse-Saxe ne pourra plus rien faire.

Anonyme
Invité

on s’en fou c’est un groupe de merde. POrsche frait mieux de s’allier à BMW.

wpDiscuz