Accueil Actualités Entreprise Miura oui, Miura non, Miura oui …

Miura oui, Miura non, Miura oui …

59
10
PARTAGER

Miura3_1 Il y a dans la communication de Lamborghini des silences qui se perdent. Les atermoiements incessants sur le devenir d’une gamme désormais en non-concurrence avec Porsche sont flagrants et mériteraient d’être plus discrets. Le seul objectif restant à la marque au taureau est maintenant d’ombrer les productions du cheval cabré de Modène et, dans cette optique, le concept Miura revient dans le champ des possibles malgré une fin de non-recevoir reçue il y a plusieurs semaines !

Miura2_1 Après un oui timide donné au concept Miura, les instances de Sant Agata avaient pris conscience du doute des fans face à un produit qui sur un plan esthétique ne parvint pas convaincre grand monde et elles avaient décidé en conséquence de le maintenir au stade du show car. L’idée étant alors de développer une Espada et un LM002 de nouvelle génération. Le non final à ces derniers projets était donné il y a quelques semaines par S.Winkelmann qui donnait comme indication une réorientation de la politique produit concentrée sur le développement et l’évolution des plateformes de la Murcielago et de la Gallardo existantes.

C’est Piston Heads qui nous dit aujourd’hui que selon " Miura4_1une source fiable", Lamborghini envisage de donner vie à sa Miura à travers une série limitée superlative façon Ferrari Enzo de 300 à 400 exemplaires.

Pratiquement, la plateforme utilisée serait celle du Coupé Audi  R8 Le Mans à venir, dotée d’une évolution du V12 italien à 6.5l développant plus de 700 ch et près de 750 Nm de couple.

Elle est prévue à la vente en 2007 à un prix estimé de près de 300.000 euros.

Miura1_14205s 

Article précédentSMART fortwo EV
Article suivantMini Gumball entre amis suite
Doctorant à l’université de Provence (Aix-Marseille I), Thomas Rabino, né en 1980, est spécialiste de la Résistance française et de la civilisation américaine. Son mémoire de maîtrise, André Girard et le réseau Carte, une Résistance à contre-courant, a été primé en 2004 par le concours Marcel Paul de la recherche universitaire. Ses travaux, intitulés Le Réseau Carte, histoire d’un réseau de la Résistance antiallemand, antigaulliste, anticommuniste et anticollaborationniste, ont été publiés chez Perrin en 2008, un ouvrage récompensé par la remise du Prix Joseph Guiran 2008 de l’Académie d’Aix-en-provence et élu, en juin 2008, Grand livre du mois du Club Histoire. Il a contribué au Dictionnaire historique de la Résistance paru chez Robert Laffont en 2006, et participe, en tant que critique littéraire et journaliste, au magazine Histoire(s) de la Dernière Guerre. En 2010, il rédige un article pour un ouvrage collectif publié chez CNRS Editions, La violence dans tous ses états. Le second volet de ses recherches est orienté sur les Etats-Unis et leur rapport à la guerre, comme en témoigne sa participation au n°155 de la revue Le Débat (Gallimard), qui a publié son article « Obama et la culture de guerre américaine », inclus par la bibliothèque de Sciences Po Paris dans sa sélection mensuelle, recommandé par le club de réflexion Politique autrement, rapporté favorablement sur France Culture par Alain-Gérard Slama dans sa chronique matinale, et cité au cours de l’émission « Là-bas, si j’y suis », sur France Inter. Thomas Rabino prépare actuellement un essai à paraître sur le même thème, et pilote le projet de création du musée Jean Moulin de Saint-Andiol, village des Bouches-du-Rhône qui fut le berceau familial du grand résistant.

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Miura oui, Miura non, Miura oui …"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Joest
Invité

Et pourquoi ne pas faire une Murcielago superlative, plutôt?

Marre des voitures « neo-retros » (Mini, T-Bird, New Beetle…)

ben
Invité

je suis pas d’accord, je la trouve magnifique cette Miura. En plus j’aime bien la peinture, c’est pas du mat mais c’est pas vraiment métalisé non plus, très sympa

Julien
Invité

Une coque carbonne serait bien pour cette belle Miura moderne….
Car le V12 doit peser lourd…

Tonin
Invité

Je pense que Lamborghini trouvera bien 400 clients fortunés pour cette sympathique voiture; meme si par ailleurs les avis sont mitigés…

SAN
Invité

Je deteste le néo rétro mal léché. Par contre, si lamborghini réussi le tour de passe passe de créer un bijou comme FORD avec sa GT 90, pourquoi pas une nouvelle Miura!

wpDiscuz