Accueil Actualités Entreprise Le déclin des constructeurs américains ?

Le déclin des constructeurs américains ?

60
7
PARTAGER

6536_jjkphoto_2   Après un classement intéressant en 2005, les ventes du mois de juin confirment lâpre réalité du marché américain : pour le 3ème mois consécutif Toyota a dépassé DaimlerChrysler lui empruntant sa traditionnelle place de 3ème  derrière GM et Ford. Toyota progresse de 14% alors que Ford recule de 7%, DaimlerChrysler de 15% et GM de 26% !

Les analyses critiquent la rigidité de lorganisation américaine face aux constructeurs japonais dont la progression a été constante depuis le choc pétrolier. A titre dexemple Toyota utilise 5 convertisseurs catalytiques pour lensemble de ses gammes là ou les constructeurs américains peuvent en utiliser jusquà 140Dans un autre registre les voitures japonaises sont construites en 18 heures contre 20 pour les américaines. Multiplié par les 17 millions de véhicules produits chaque année aux Etats-Unis, cela commence à compter
La hausse de prix à la pompe justement évoquée dans les précédents commentaires couplée à la fin des incitations à renouveler son véhicule ne fait quaccélérer le mouvement, où sarrêtera-t-il ?

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Le déclin des constructeurs américains ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fastbear
Invité

Mode mauvaise foi [ON]
Il n’y a pas de raison que dans la mondialisation du commerce voulu par les américains ceux ci ne se prennent pas un petit coup violent dans la tronche de temps en temps !
Mode mauvaise foi [OFF]
:o)

Josh
Invité

J’approuve aussi Fastbear

Joest
Invité

Faut savoir que les constructeurs américains s’étaient ultra-focalisés sur les SUV XXXL (qui dégagent de super-marges) et que depuis 10 ans, ils ont délaissés berlines et monospaces.
Donc, lorsque les prix du pétrole flambent, les gens ne veulent plus de SUV et les constructeurs américains se retrouvent em… euh… ennuyés.

David
Invité

Tout à fait d’accord avec Fastbear et Joest. Je reste étonné de la repetition de l’histoire depuis la fin des 70’s qui avait été marquée aux US par l’arrivée de la 1ère Honda civic (désolé pas de photos possible dans les commentaires;-) et de cette inoubliable version de la R5 qui se nommait « le car » et dont les hublots ont bercé mon premier séjour dans cette neanmoins belle terre… Il existait une version rallongée « Le Car Van » avec un arc en ciel ou ma memoire me trahit ?

Anonyme
Invité
La Civic c’était dès 1973, une arrivée à point nommé pour Honda qui avait tout parié sur elle. Et son économique moteur CVCC. Les autres japonais, Datsun et Toyota était déjà bien rodés sur le marché US, mais avec des produits plus basiques… La « Le car » avec hublots et roue sur le coffre arrière, c’est la « Le Car Van », réalisée par Heuliez pour la moitié du prix d’un R5 de base neuve…mais que ne fallait-il pas faire pour rouler dans l’esprit « Bedford » Je me souviens de la luxueuse R5 « Laurence » et d’un prototype de cabriolet aménagé par un couturier…et je… Lire la suite >>
wpDiscuz