Accueil Actualités Entreprise Seat retournera-t-il dans le giron de Fiat ?

Seat retournera-t-il dans le giron de Fiat ?

194
49
PARTAGER

Seatmarbella_Selon le site espagnol Hispanidad qui expose le problème de façon intéressante et apparemment bien renseignée, les Allemands de VAG seraient en discussion avec Fiat pour organiser le retour du constructeur espagnol au sein du groupe italien. Une porte de sortie pour une situation sans issue: Seat n’arrive pas à trouver sa place au sein du groupe allemand, où, malgré les déclarations de l’année dernière, la préférence aurait été donnée au développement de Skoda, dont les coûts de production sont plus avantageux.

Une spécialisation de Seat dans une niche de modèles sportifs, envisagée, ne pourrait suffire à conserver le niveau de production et d’emploi actuel, ce qui signifierait licenciements supplémentaires, fermetures de sites, toutes choses dont le gouvernement espagnol ne veut pas, après avoir généreusement subventionné le constructeur à la lumière des promesses allemandes. De l’autre côté, l’ombre de Ferdinand Piëch, actionnaire puissant qui veut depuis longtemps se débarrasser de Seat, plane et la direction, Pischetsrieder en tête se retrouve coincé. Pas de développement, pas de fermeture, la solution de sortie de crise passerait donc par la vente. Et c’est Fiat, le partenaire historique, qui serait le mieux à même de remettre Seat sur ses roues. D’où des discussions en cours entre les deux groupes européens.
L’histoire se tient, mais que deviendrait Seat une fois revenu dans le groupe Fiat? Comme autrefois, rebadgeant les Fiat construites en Espagne en changeant les deux premières lettres du logo? Une affaire à suivre avec attention dans les mois qui viennent.

Source: Hispanidad.com via Autoblog.it

Lire également:
Seat limite les licenciements

Poster un Commentaire

49 Commentaires sur "Seat retournera-t-il dans le giron de Fiat ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
C.
Invité
Il faut dire que si seat essaie de se relancer en construisant des voitures qui ressemblent toutes à des monospaces compacts et prétend s’orienter vers la sportivité, il y a là une certaine antinomie que justifirait les diffucultés de la marque. Ceci dit, je ne vois pas ce que fiat ferait de seat; car fiat ferait mieux de s’occuper de lancia. Fiat a permis à Maserati de sortir la tête de l’eau par Ferrari interposée; Alfa est de plus en plus dynamique; les fiat elles-même sont prometteuses (pas la croma, mais la grande punto, avec les nouveaux moteurs essence qui… Lire la suite >>
orlando
Invité

Je ne pense pas que Fiat soit une bonne solution pour Seat car ils ont réussi à transformer Lancia en marque morte-vivante.

Panama
Invité
FIAT, mal en point malgré une légère convalescence, reprendrait une marque concurrente ? Je pense qu’effectivement, il y a une marque de trop dans le groupe VAG. Coincé entre WV et Skoda, le positionnement de Seat (sportif ET populaire) me parait abscon. Les Seat se revendent difficilement en occasion, l’image des concurrentes internes WV les parasitant mortellement. Et puis les coûts d’entretien sont bien ceux des WV. J’ai l’impression que nous retournons à une vague de disparition de marques. En lice : Saab et Seat. Rover c’est déjà fait, Citroën a été sauvé par son passé glorieux. Les français n’auraient… Lire la suite >>
panama
Invité

J’avais oublié Lancia dans les futures disparues. Merci MM. !!

P.G
Invité

Saab est dans les plans de GM pour le futur. Donc sauvé. Si tant est que GM fut sauvé lui même !

wpDiscuz