Accueil Actualités Entreprise Peugeot dans le collimateur européen

Peugeot dans le collimateur européen

55
1
PARTAGER

Psaeurope Peugeot qui eut par le passé (récent) maille à partir avec les services européens garants de la libre concurrence se voit une nouvelle fois dans la ligne de mire de la Commission. Neelie Kroes, commissaire européen en charge du respect des règles libérales en vigueur dans l’Union, vient de demander officiellement des clarifications à la Slovaquie sur les conditions d’octroi de 53,3 millions d’euros d’aides offerts à Peugeot pour construire une nouvelle usine dans le pays.

Cette unité doit produire les nouvelles 207. Si rien n’est anormal dans une telle donation, par ailleurs plutôt répandue, Mme Kroes précise qu’elle aurait du être déclarée et validée par ses services avant d’être versée.

Soyons sûrs que la fermeture de l’usine de Ryton en Angleterre n’est pas sans rapport avec cette enquête, et ce, d’autant plus que l’unité anglaise fabriquait des… 206.

Au moins les anglais sauront maintenant que l’ouvrier slovaque coûte moins cher.

à suivre.

source autoindustry

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Peugeot dans le collimateur européen"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Elisabeth
Invité
Tiens, tiens , bizarre cette histoire , et strategie globale de Peugeot en Europe de l’Est cf. Dépôt de bilan de l’usine CF Gomma de Rennes http://www.leblogfinance.com/2005/12/dpt_de_bilan_de.html et notamment : « Actuellement, lusine de la Barre-Thomas emploie 2 031 salariés, dont 91 en cessation anticipée dactivité. Il ne reste plus que 17 intérimaires alors que lusine avait joué sur un volant de plusieurs centaines de travailleurs temporaires pour atténuer limpact des transferts de production vers la Pologne et éviter des licenciements. Après son rachat en 1999, par CF Gomma, lentité rennaise avait, en effet, dû sendetter pour acquérir une usine polonaise… Lire la suite >>
wpDiscuz