Accueil Essais Essai Mercedes CLS 320 CDi: Introduction

Essai Mercedes CLS 320 CDi: Introduction

228
18
PARTAGER

Mercedes_cls320_logoAvant de me rendre au Mercedes-Benz Center, je dois dire que je n’avais jamais pris le temps d’observer une CLS, d’autant plus que l’on n’en croise pas tant que ça. Aussi, je ne savais pas trop à quoi m’attendre, n’ayant pas un véritable avis sur cette voiture, que je n’avais qu’aperçue dans la rue, ou vue en photo.

Mercedes_cls320_arriere_copyCertes, à son lancement, elle fut annoncée comme un coupé 4 portes, mais je la vois plutôt comme une berline élégante et différente, ayant une place un peu particulière dans le paysage automobile.

L’auto n’étant pas prête immédiatement lors de mon arrivée, ce fut l’occasion pour moi d’errer dans l’énorme showroom, et d’aller admirer « en vrai » une Mclaren-Mercedes (ou l’inverse) SLR. Elle semblait tellement seule, là, à prendre la poussière… Oui, ça m’aurait plu de lui faire prendre l’air, mais patience, peut-être une autre fois.

Mercedes_cls320_avantEnfin, il est temps d’y aller, et la CLS 320 CDi qui m’était destinée, semblait m’appeler du regard. Tout juste sortie de l’atelier de préparation, je dois dire qu’elle était franchement belle, surtout dans cette teinte. Le temps d’une manoeuvre, alors que mes assistants du jour m’observaient, j’ai pu lire sur leurs lèvres un « ouah » doublé d’un sourire, qui m’ont convaincu que nous étions en présence là d’une auto à la ligne réussie.

Mercedes_cls320_arriere2Avec sa faible surface vitrée, sa ceinture de caisse haute, soulignée par une nervure parcourant tout le flanc de l’auto, il en ressort un certain sentiment de dynamisme… à l’arrêt. Basse, campée sur ses roues à multibranches de 18 pouces, il est vrai que sous certains angles, elle a des airs de long coupé. L’avant taillé en flèche, avec ces phares remontant bien haut sur le capot, la rendent plutôt agressive. La caractéristique calandre Mercedes, badgée d’une énorme étoile qui ne joue pas dans la discrétion, se suffit à elle-même pour justifier le luxe que dégage la voiture.

Ca y est, il faut maintenant s’installer à bord, détailler l’intérieur et ses nombreux équipements, avant de bien entendu, constater par nous-même ce que vaut cette CLS sur la route, propulsée par le fameux V6 Diesel 3l de 225 chevaux.

A suivre…

A lire également: Ford S-Max « premières impressions » & « vu de l’intérieur »

Mercedes_cls320_phareMercedes_cls320_arriere3Mercedes_cls320_clignotant

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "Essai Mercedes CLS 320 CDi: Introduction"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Speedbug
Invité

Je la trouve sublime cette voiture, mieux qu’une maserati quattroporte. quelle classe !

Anonyme
Invité

c’est une des seul mercedes que j’aprecie
par contre pour la quattroporte je sai pas ^^’

Damien S
Invité

J’adore en voir, que ce soit rouler ou à l’arrêt.
Elle est magnifique.

Edouard
Invité

Je l’ai essayé ce WE en 320 CDI et 55AMG

La premiere est belle et économique

La deuxieme est superbe et monstrueuse !

Quoi qu’il en soit c’est une super auto.

Panama
Invité

Mgnifique voiture que j’ai la chance de croiser régulièrement, y compris une 55 AMG noire dont la quadruple sortie d’échappement laisse échapper un râle… divin !
Je suis monté à l’intérieur : la place est comptée, l’habitabilité mesurée.

Mais qu’est-ce qu’elle est belle, de tous les côtés où on l’observe.

Superbe produit, un cross over réussi, au top de la technologie. Une icône de luxe qui a fait bien du mal aux berlines Jaguar, trop américanisées.

wpDiscuz