Accueil Sécurité AC Schnitzer traque le pirate

AC Schnitzer traque le pirate

45
4
PARTAGER

Acswertz43_72 Le préparateur tuner allemand AC Schnitzer est lassé de voir qu’il n’y a pas que la montre Rolex ou le sac Vuitton qui soient contrefaits. Les jantes de ce fabricant d’accessoires sont aussi la cible des pirates qui n’hésitent pas à inonder le marché de produits ne répondant pas aux normes en vigueur en Europe. Pour des entreprises de taille moyenne, le préjudice d’image et financier peut être mortel. Il en va donc de leur survie de dénoncer et attaquer en justice ces industries sans scrupules.

Acswertz22_72 Principalement en provenance d’Asie, ces jantes copiés sont saisies par les douanes ou simplement découvertes chez des revendeurs par des clients avisés.

Les premiers succès obtenus en justice par AC Schnitzer contre les entreprises pirates sont suivis par la très médiatique séance de destruction massive des produits saisis. La mise en scène parait caricaturale mais l’intérêt est de marquer les consciences sur les dangers et l’existence même de ce marché paralèlle.
Le message est clair, les produits fallacieux et dangereux ne méritent que le cisaillage sauvage télévisé.

Soyez vigilants, la garantie de sécurité ne vaut que sur les produits originaux et la jante est un élément avec lequel il est risqué de jouer.

Lire également: Brembo s’échauffe
                         Antonov attaque Toyota
                         Contrefaçons, Equip auto se dédouane

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "AC Schnitzer traque le pirate"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Elisabeth
Invité

Si toi tu craques les pirates moi je traque les pauvres c(l)ones … et encore une fois , une !

Wouhou
Invité

Oui, c’est vrai qu’il faut faire attention. Un prix trop bas pour un article dit ‘de grande marque’ n’est JAMAIS bon signe. De plus, le danger lié au manque de sécurité de ces pièces est énorme.

Pitt
Invité

Le Bon Marché est toujours trop cher à long terme !

wpDiscuz