Accueil Essais LEXUS RX 400 H: De l’énergie à revendre

LEXUS RX 400 H: De l’énergie à revendre

136
8
PARTAGER

Lexus_rx400h_cAu Salon Top Marques de MONACO, il nous a été possible d’essayer le S.U.V qui ambitionne de célèbrer le mariage de la carpe et du lapin.

De réputation pollueur et encombrant, le S.U.V voit ici un avocat de choc, grâce à une théorie de l’hybride qui unie dans le silence et la performance deux moteurs électriques et un propulseur thermique classique.

Et après y avoir goûté force est de reconnaître que ce couple bon chic bon genre offrant 272 ch a tout pour séduire…   

Lexus_rx400h_2C’est dès le démarrage que tous les repères s’écroulent. Un silence total vous met dans un doute permanent quant à savoir si vous êtes en mesure de rouler où si la mécanique est en sommeil. C’est totalement déroutant et il faut sans cesse se retenir pour ne pas actionner encore une fois le démarreur.

Une pression sur la pédale des gaz et le véhicule se meut, toujours sans le moindre bruit. Mais la poussée s’affirme. L’arrivée du couple est instantanée, donnant un caractère extrêmement linéaire à l’accélération. C’est beaucoup plus réactif qu’avec un moteur thermique qui se réveille une fois une certaine allure dépassée ou dès que le pied droit devient particulièrement lourd. A la décélération, l’électricité prend le relais. Gain en consommation et baisse des émissions polluantes assurés. En moyenne, au quotidien, les 8 litres au 100 théoriques annoncés se transformeront plus sûrement en 11, ce qui reste excellent au vu de l’engin et de ses capacités.

Rx400h125En ville, dans la circulation encombrée de MONACO, ce sont les deux moteurs électriques qui font l’essentiel du boulot. Il faut néanmoins prendre en compte que dans les descentes, le frein moteur est alors inexistant.

Dans les cols, le 6 cylindres en V de 3,3 l reprend ses droits. D’une sonorité gratifiante, il est onctueux, disponible, ne rechigne jamais à la tâche. Le châssis est bon, mariant rigidité pour une bonne tenue sur l’angle et les changements d’appui, et un confort de limousine. Les freins sont progressifs, le touché de pédale est impeccable, la direction informative. On voudrait encore en remettre, comme avec une sportive, mais la boite n’y incite guère. Certes bien étagée en utilisation normale, on regrette l’absence d’un mode séquentiel. Quant à la finition, c’est du LEXUS. Il n’y a donc pas beaucoup de griefs à faire, une fois le style assimilé.

2005_lexus_rx400h_1024x768_1fGPS tactile, caméra de recul, ouverture et fermeture du coffre télécommandées, ce S.U.V n’est pas seulement hybride par ses moteurs. Il l’est aussi dans son caractère; citadin, bourgeois, hobéreau et sportif dans les enchaînements, le RX 400 H rend une copie presque parfaite. Reste sa ligne, disons très nippone.

De 56 000 à 61 800 euros. Les monégasques se voient reverser 3 000 euros puisqu’il y est reconnu véhicule propre. Paradoxalement, ce n’est pas encore le cas en FRANCE. Mais le système est garanti huit ans partout dans le monde.               

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "LEXUS RX 400 H: De l’énergie à revendre"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Vincent P.
Invité

ça reste à vérifier, mais il me semble que c’est la partie électrique (moteurs électriques, batteries, …) qui est garantie 8 ans. Je crois que c’est moins pour toute la partie « mécanique » (moteur thermique, …)
Je crois que c’est comme ça sur la Prius de Toyota (dont Lexus est une filialle).

Sinon, pour le fait qu’il soit reconnu comme véhicule propre, il consomme quand même au moins du 8L/100km: c’est beaucoup pour une voiture (mais peu pour un 4×4, OK).
Par comparaison, en Angleterre, la C2 stop&start n’est pas considérée comme « véhicule propre », alors qu’elle ne consomme que quelques L/100km, …

Exelior
Invité

« …il consomme quand même au moins du 8L/100km:… »
juger de la « propreté » d’une voiture au nombre de litre qu’il consomme est un raisonnement plutot limité…
Et 8L/100km c’est « beaucoup » pour les pauvres esprits dieselisés à coup de Clio Dci et autre 206 Hdi : un X5 3L diesel à une conso mixte qui doit tourner dans les 8L de diesel minimum…
Donc en comparaison le RX400h est plus « propre » et ça mérite d’être encouragé par une petite prime à l’achat.

Huggy
Invité

CONCEPT ORIGINAL !!!
en effet si j’ai bien compris, le moteur thermique n’entraine QUE les roues avant, les 2 moteurs électriques entrainant les roues arrières. Celà apporte une simplicité dans la transmission, mais peu limiter son usage tt si les batteries sont eà plat…

Exelior
Invité

Pour l’usage en TT, on peut éviter de s’en faire : un SUV n’est pas fait pour ça.
Par contre à mon avis la génératrice est suffisemment puissante pour fournir suffisemment de « jus » au moteur electrique sans faire appel directement à l’énergie des batteries.

Arthur
Invité

Heureux possesseur d’un RX400h depuis 1 mois, j’essaye de lister les points + et -. Vous avez un RX 400h, discutons en 😉

wpDiscuz