Accueil Essais Renault Laguna DCi 175 ch: le greffon de feu

Renault Laguna DCi 175 ch: le greffon de feu

135
19
PARTAGER

Renault_laguna_175blog1 Si l’essai de la Renault Clio 3 nous avait permis de rudoyer une petite jeunette fraîchement élue, le galop d’essai effectué à bord de la Renault Laguna 2.0 DCi 175 ch confine plutôt à la gérontologie puisque cette 2eme génération arpente les routes d’Europe depuis 2001.

Renault_laguna_175blog3 C’est donc dans une mamie en fin de vie, son remplacement devrait intervenir en 2007, que les ingénieurs motoristes du Losange ont décidé de greffer leur dernier petit bijou, le M9R. Ce greffon de dernière génération developpe la bagatelle de 175 ch (pour un 2.0 litres je le rappelle) et 360 Nm de 1750tr/mn jusqu’à plus de 3000tr/mn. Jean-Loup Huet, ingénieur motoriste responsable du projet, nous précisera que le palier de la valeur de couple à 360 Nm ne s’explique pas nécessairement par des raisons de fiabilité de boîte mais aussi et surtout par le souci de garder un agrément de conduite cher à la marque. Autre fait d’arme notable pour un diesel, l’accès de l’aiguille du compte tours "aux frontières du réel gazolé", soit à la valeur remarquable de 5200 tr/mn est désormais possible. D’ici, je vois bien sourire les adeptes des Vvti et autres Vtec mais ce chiffre est remarquable et ses conséquences sur la route risquent bien de faire taire les moqueurs GTistes du moment. Nous le verrons plus loin.

Renault_laguna_175blog2 Le design de cette Laguna, même reliftée, n’a jamais été à proprement parler le sujet de conversation principal sur le zinc du bistrot de quartier. Torturé, difficile, ce dessin garde toutefois un équilibre de volumes qui suffit à ne pas rebuter les nombreux acheteurs. Voiture sage par son dessin et par sa vocation de grosse berline familiale, l’intérieur de cette version richement dotée tente de vous démontrer les capacités d’accueil d’une française qui se veut haut de gamme. Pour les non adeptes de berlines allemandes en provenance d’Ingolstadt, le résultat est correct. Les sièges maintiennent sans agresser et les réglages nombreux satisferont les plus râleurs de nos congénères. Le cuir flatte, le tableau de bord ne choque pas, la Laguna reste une berline discrète. Esthétiquement…

Renault_laguna_175blog9 Par contre, l’accoudoir central continuera à diviser la population entre les "pour" et les "anti" dont je fais partie. Ma morphologie qui n’a pourtant rien du polichinelle ni du Lagardère mal foutu ( pas Arnaud, non !) fait que je suis obligé de rouler avec le couvercle de cet accoudoir ouvert pour ne pas buter dedans lors du passage des vitesses. Je veux bien que les récentes études sur la taille du français moyen m’aient rejeté sous la moyenne mais tout de même.
Il faut dire aussi que "Mamie" n’a rien fait pour que j’arrête de gesticuler…

Lire également: Renault 2.0 DCi: Diesel de Sport

Renault_laguna_175blog6 Renault_laguna_175blog10

Poster un Commentaire

19 Commentaires sur "Renault Laguna DCi 175 ch: le greffon de feu"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Elisabeth
Invité

« nous avait permis de rudoyer une petite jeunette fraîchement élue,  » …. voila comme on traite les p’tites jeunettes sur le blog auto … c’est plus sympa sur le blog jardin ….

stephane schlesinger
Invité

Elizabeth, comparerais-tu la Clio III dCi à une tondeuse? 😉

Elisabeth
Invité

certes, non, mais je m’interroge sur la signification d’une telle phrase : ….

« la valeur de couple à 360 Nm ne s’explique pas nécessairement par des raisons de fiabilité de boîte »

à interpréter en « la valeur du couple ne s’explique pas par la fiabilité de la boite … techno ? « 

S A R B O
Invité
La plupart des moteurs diesel atteignent leur puissance max à 4000 tr/min, Renault aujourd’hui a poussé cette limite avec son nouveau 2.0 dCi dont la version la moins puissante de 150 ch atteint sa puissance max à 4500 tr/min et le moteur ne rochigne pas à l’approche de la zone rouge… le diesel évolue. Peut être que Renault cherche une nouvelle clientèle, celle qui restait fruster devant le faible régime de rotation du diesel comparé à l’essence , et qui achetait donc ce dernier … 175 ch pour un 2.0 c’est pas mal mais n’oublions pas que VW avec son… Lire la suite >>
Sébounet
Invité

L’idée parait séduisante, et meme plus concernant Renault, champion du monde de F1 mais incapable de concevoir un vrai moteur (jusqu’a présent le V6 D est un isuzu, le modele essence un Nissan)
Le truc est de savoir s’il sera fiable, et surtout pourquoi ne pas l’avoir installé sous le capot d’une voiture plus récente ???

wpDiscuz