Accueil Essais Essai Golf V R32: Présentation

Essai Golf V R32: Présentation

297
12
PARTAGER

R32_versaillesCe fut un mardi matin, vers 9h, que Volkswagen France confia son nouveau modèle Golf R32 au Blog Auto. Tout d’abord, un peu d’histoire, la première génération de R32, est apparue en 2002 sur la plate-forme de Golf IV, alors en fin de carrière. A l’époque, comme pour fêter en beauté la fin de cette IV, Volkswagen comptait en limiter la production à 5000 exemplaires…

Seulement voilà, les amateurs de Golf l’attendaient depuis des années, et
c’est finalement plus de 14 000 qui furent fabriqués! Alors pourquoi ne
pas reconduire la « R32 » en série sur la Golf V s’est-on dit à Wolfsburg.
C’est à Francfort en septembre dernier, au salon IAA que fut dévoilée la Golf V « R32 »

Golf_r32_arrire_versailles_1
Question style, il s’agit d’une Golf V « de base » franchement embourgeoisée par sa calandre chromée ornée du badge R32. Chaussée en grosse pointure, elle semble prête pour un jogging dans les jardins du château de Versailles. Car oui, il faut tout de même reconnaître qu’avec ses grosses jantes Zolder de 18 pouces, laissant apparaître les étriers de freins bleus, prêts à mordre les disque de 345 et 310mm, et sa jupe arrière agrémentée d’une double sortie d’échappement, on devine qu’elle a vocation à se laisser un peu bousculer.

Golf_r32_interiorA l’intérieur, franchement rien de changé, elle ne se démarque que peu des versions classiques, ni même de la GTI. De cette dernière, elle en reprend le volant, juste rebadgé du « R » caractéristique. Le tableau de bord est moussé, les autres plastiques sont eux de bonne facture et le tout est très bien assemblé, comme à l’accoutumé. Le pédalier alu est spécifique au modèle. Les sièges, pardon, les baquets de cuir, sont tout bonnement magnifiques. En revanche, leurs revêtements coqués sur l’arrière semblent bien exposés aux griffures. Notons qu’ils sont en option à 3253!

R32_v6Le bloc moteur est le V6 3.2l repris de la génération précédente, dont la puissance grimpe à 250 chevaux, soit 9 de plus. Notre modèle d’essai était équipé de la fameuse boîte DSG, qui fait la fierté du groupe VAG, et du système 4motion (4 roues motrices)…
Il est maintenant temps d’en prendre le volant…

A lire également: Golf V 32 sur la route, Golf R32 au quotidien & conclusion, Et si on apprenait à glisser?

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Essai Golf V R32: Présentation"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Marech
Invité

Et le son du v6, t’en parles meme pas ! Pourtant t’en a bien profité, petit coquin 😉
@+

otokar
Invité

ca va venir dans des prochains articles.

Elisabeth
Invité

eh dire, que j’ai loupe ca …. 😉

tafiole
Invité

le son :il est typé un peu jacky!? c’est dommage!! un peu trop assourdissant, il a été travaillé de façon à réveiller tout le quartier! il manque un peu de classe, mais c’est toujours mieux qu’un quatre cylindres

S A R B O
Invité

Si on me l’offrait je serais ravie mais si je devais en acheter une à un prix équivalent, alors je choisirai plutôt la 147 GTA pour son V6 ragueur et musical !

Mais bon, la R32 est tout de même une belle auto et cette génération a un look d’enfer, rien à voir avec le style tuning de l’ancienne.

wpDiscuz