Accueil Concept car Tokyo Auto Salon 2006 : hybrides en goguette

Tokyo Auto Salon 2006 : hybrides en goguette

207
10
PARTAGER

Honda_civic_hybrid_modulo_bLe Tokyo Auto Salon étant une messe dite à la gloire de la démesure et de l’inutile en matière d’automobile, on pourrait penser que la voiture hybride n’y a pas sa place, en est même l’antinomie. Il n’en est rien. Les deux principales hybrides du marché, la Toyota Prius et la Honda Civic Hybrid, étaient là, en habit de lumière, très à l’aise à deux pas des Hummer et autres limousines qui consomment autant en un aller-retour à la boîte de nuit que nos chameaux en trois mois de bons et économes services.

La Civic Hybrid Modulo Concept était présentée tout ce qu’il y a d’officiellement par Honda via sa filiale chargé des kits carrosserie Honda Access. Il s’agit d’une étude de design destinée à assurer le consommateur Honda que l’achat d’une Honda hybride, occurrence appelée à se multiplier dans l’avenir, ne signifie pas l’entrée au monastère.
D’où un beau rouge sanguin, des roues de 19 pouces, et des appendices aérodynamiques sophistiqués : une écope avant qui s’ouvre en fonction de la vitesse, de même que les nervures verticales du diffuseur arrière. Honda a même le culot de nous dire que ces dispositifs « améliorent la consommation grâce à une meilleure aérodynamique ». En voilà une bien bonne que les concepteurs de supercars devraient reprendre à leur compte la prochaine fois qu’on leur reproche la déraison de leurs activités. L’intérieur, tant qu’à faire, est également revu de fond en comble et digne d’une voiture de salon. Pas de commercialisation prévue pour l’instant mais on devrait retrouver des éléments similaires chez les concessionnaires Honda nippons dans les mois qui viennent. Entre cette Hybrid Concept et la Dominator qui trônait chez Mugen à quelques mètres, la Civic est tout à coup très dans le vent.
Pour la Prius, c’est une autre histoire. L’auteur de ce prototype est le tuner Kenstyle, qui sévit avec plus ou moins de bonheur sur tout ce qui porte des roues au Japon. Pas de détails, le but était de faire une Prius qui se remarque. C’est réussi, elle faisait de l’ombre à la Chrysler 300 C d’à côté, et on pourrait même s’en rendre compte les yeux fermés : les sièges arrières et le coffre font place à une installation audio/video mahousse qui va sans doute vider les batteries en deux temps 130 bpm. A comparer avec l’interprétation old school de la Prius par Georges Barris à l’automne dernier.

Source images : Honda (et moi)

Lire également:
Mugen Civic Dominator concept
Prius Kustom

Honda_civic_hybrid_modulo_3
Honda_civic_hybrid_modulo_d
Honda_civic_modulo_wheel
Honda_civic_hybrid_modulo_c
Prius_kenstyle
Prius_kenstyle_back
Prius_kenstyle_stereo

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Tokyo Auto Salon 2006 : hybrides en goguette"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Elisabeth
Invité

 » autres limousines qui consomment autant en un aller-retour à la boîte de nuit que nos chameaux en trois mois de bons et économes services. »

… continuez , j’adore !!!

circonspect
Invité

Berk ! la Prius

Las Vegas ! la Civic

P.G
Invité

y’a une « relative » sobriété dans tout ça comparé aux tuners US ou européens, non?

Pierre-Laurent
Invité

« y’a une « relative » sobriété dans tout ça »

Sobriété ? Attends la suite 😉

P.G
Invité

ahhhhhh, enfin du dessous de table et de la culotte de cheval vapeur !

wpDiscuz