Accueil Concept car Los Angeles 2006 : Volkswagen GX3

Los Angeles 2006 : Volkswagen GX3

126
7
PARTAGER

Vw_gx3_2Volkswagen est d’humeur ludique. Après l’Eco Racer de Tokyo qui jouait dans la catégorie des petits roadsters légers, voici que la marque allemande présente au salon de Los Angeles un tricycle encore plus radical, le GX3. L’engin biplace de 570 kg est propulsé par un moteur 1,6l de 125 ch, qui lui donne un rapport poids puissance de 4,56 kg/ch et permet d’expédier le 0-100 en 5,7 s. Jusque là, pas de problème, c’est un jouet très vif, c’est clair.

L’intéressant de l’affaire est que VW a voulu en plus en faire quelque chose d’abordable et songe même à le produire si on leur demande poliment : 17.000 dollars maxi et une consommation en ville de 5,2 l/100 km. Voilà qui paraît raisonnable. Les Américains, pour qui la GX3 est spécifiquement destinée, mordront-ils à l’hameçon? La GX3 a été réalisée en collaboration par le centre de design californien de VW et le bureau d’étude Moonraker, dont c’est la première réalisation visible.
80 ans après sa grande époque, Le cyclecar est de nouveau dans l’air, que ce soit chez Peugeot ou maintenant chez VW. La quatrième roue, on s’en passe, finalement.

Source : VW

Lire également:
Tokyo 2005 live : EcoRacer, la divine surprise de VW
Un peu de 207 dans votre 20Cup ?

Vw_gx3_front_2
Vw_gx3_back_2
Vw_gx3_closeup_2
Vw_gx3_dash_3
Vw_gx3_dials_1
Vw_gx3_wheel_2
Vw_gx3_top_2
Vw_gx3_1_2

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Los Angeles 2006 : Volkswagen GX3"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Flagoo
Invité

On dirait qu’ils ont repris les optiques avant de la BMW R1150 GS…
Ce serait vraiment innovant s’il y avait une boîte séquentielle, façon moto ou DSG, ce qui ne semble pas être le cas.. 🙁

Anonyme
Invité

Putain mais kel idée de faire des voitures à trois roues, franchement ça fait un design horrible, encore une idée de volkswagen. Franchement j’espère que personne n’acheterai une caisse aussi inutile.

Lux
Invité

Lire dans un des derniers Moniteur Auto, l’essai de la 3 roues de Peugeot (qui est une traction ! La roue arriere ne sert qu’a eviter que le fond de l’engine touche le sol…)
Verdict : inconduisible.

Laurent
Invité
Pourtant dans les années 30 les Tricycle Cars étaient assez répandues. Propulsion, traction, on avait le choix. Avec il est vrai des puissances réduites et des pneus étroits. Et des conducteurs qui savaient qu’il fallait parfois passer sur deux roues dans le serré. Alors, le concept n’est il plus adapté au niveau d’adhérence des pneus modernes ou bien nos critères pour juger si un véhicule est conduisible ou pas ont-ils tellement changé ? Il est vrai qu’on lit de plus en plus qu’il est inconscient de livrer telle auto sans ESP…. Peut-être un peu des deux sans doute. Un engin… Lire la suite >>
Lux
Invité

En l’occurence dans le cas du Peugeot, le probleme est le faible poids qui repose sur la roue arriere. Forcement, tout l’avant est celui d’une traction avec moteur, boite, direction.
Du coup la roue arriere decroche tres brutalement et tout l’engine pivote autour du train avant.

Effectivement je crois que nos standards on beaucoup change, mais dans le cas du Peugeot il y a tout simplement un probleme de conception.

wpDiscuz