Accueil Sport auto Le Mans 2006 : A diesel, diesel et demi

Le Mans 2006 : A diesel, diesel et demi

32
4
PARTAGER

D1_lola_b2kL‘endurance prend, à tort ou à raison, le chemin du diesel avec l’Audi R10 et la future Peugeot qui vont s’affronter aux 24 heures du Mans. Tant qu’on y est, pourquoi ne pas passer au directement au biodiesel ? La société britannique D1 Oils plc, qui produit de l’huile d’origine végétale qui entre dans le mélange, va engager la D1 Lola B2K en LMP1 via le team groupBio. La voiture roulera grâce à un mélange biodiesel à base de jatropha curvas, une plante qui apparemment ne présente pas les inconvénients de l’huile de palme dénoncés dernièrement par Georges Monbiot dans un éditorial du Guardian.

D1 prévoit de tester différentes proportions de mélange, de 5% à 15% d’huile ou plus, dans le V10 5 litres de provenance Touareg. Les amateurs auront sûrement compris qu’il s’agit de la Lola Caterpillar qui avait couru au Mans en 2004, et abandonné sur d’insolubles problèmes de transmission causés par le couple monstrueux du moteur. Si les problèmes sont résolus, la Lola bio pourrait voir le drapeau, mais ne devrait pas constituer une menace pour la nouvelle Audi.
Cette année l’odeur de frites ne devrait donc pas être limitée à la fête foraine, car les spectateurs du bord de piste en profiteront aussi…

Source: ManchesterOnline via Jalopnik
Source Images: D1 Oils

Lire également:
Audi R10 de plus près
Proto Peugeot 907 aux 24h du Mans

D1_lola_b2k_run

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Le Mans 2006 : A diesel, diesel et demi"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Anonyme
Invité

Youpi, et dans ans 5les 24 du Mans deviennent leMarathon Shell ?

Serieusement ca comment a devenir burlesque

Senna4780
Invité

ON annonce aussi l’arrivé de Maserati en 2007
avec un proto au norme de l’ACO

Beau plateau en perspective avec Audi, Peugeot, Porsche en LMP2 et enfin Maserati.

Pierre-Laurent
Invité

A mon avis la Porsche toute LMP2 qu’elle soit devra être capable de jouer la gagne. Je ne vois pas Porsche s’engager officiellement et se faire devancer par une Peugeot mazout. Je n’ai rien en particulier contre Peugeot, mais je ne vois pas l’intérêt pour Porsche de venir dans cette perspective. Ou alors ce sera des voitures ostensiblement « privées », comme en GT2.

Laurent
Invité
La Porsche jouer la gagne ? En fonction des aléas météo alors. Parce que la règle actuelle favorise tellement le rendement des moteurs diesels qu’à moins de problèmes de fiabilité (Et avec Peugeot et Audi il y a peu de risques qu’ils arrivent avec une préparation approximative !) ou de passage du couple sur un sol humide rendant les autos rétives, que le potentiel d’une R10 ou d’une « 907 » sera difficile à égaler. Ce qui me dérange n’est pas tant que certains constructeurs fassent le choix du diesel, après tout il s’agit bien de courses de « prototypes » alors pourquoi ne… Lire la suite >>
wpDiscuz