Accueil Bentley Bentley Blue train … d’enfer

Bentley Blue train … d’enfer

62
0
PARTAGER

Bentleybluetrain2005_1 Les occasions de fête sont rares de nos jours, notamment chez les constructeurs automobiles. Chez Bentley, les commémorations des victoires au Mans étant déjà oubliées, il fallait trouver une autre occasion pour sortir les confettis. Le marketing n’a pas hésité longtemps entre une Continental GT Halloween orange et noire ou une exquise Arnage Blue Train: le choix fut heureux. Un Grand Merci au boss Woolf Barnato qui se reveilla un jour de Mars 1931 avec l’idée d’humilier le Paris-Nice ferroviaire de l’époque à bord de sa Bentley Speed 6.

Bentleybluetrain2005cLe carrossier historique Mulliner s’est attelé à produire une Arnage encore plus exclusive: boucliers spécifiques et ouies latérales en hommage à la vieille Blue train, chromes façon charcuterie à Pizza Paï (c’est à dire à volonté !), et bimbeloterie intérieure des plus classieuses dont des cadrans noirs qui feront causer dans les dépendances des chateaux des nobles acquéreurs, ou plutôt dans les corals des ranchs californiens puisque la quasi totalité de la série limitée (30 exemplaires) devrait prendre la direction des Etats Unis. 
La lunette arrière fumée et rétrécie singe celle de son ainée au contraire du V8 de 6,75l de cylindrées et 450 CV emprunté à l’Arnage R.
Bentleybluetrain2005bMais soyons sérieux, les 875 Nm disponibles dès 3250 tr/mn ne suffiront pas à devancer le cadre commercial lambda à bord du TGV Paris-Nice actuel. Et pour les plus motivés, les radars veillent…

source: Blenheimblog

Bentleybluetrain1931b  Bentleybluetrain1931_1
Lire également:
Francfort 2005: Bentley Continental Flying Spur
Bentley Arnage Drophead Cabriolet… un air de printemps
Bentley Continental GTC
Une baby Bentley

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz