Accueil Actualités Entreprise L’avenir de Seat en …

L’avenir de Seat en …

34
4
PARTAGER

Audiseat La branche Sport/Premium du groupe VAG regroupée sous la tutelle d’Audi comporte en plus de la vitrine d’Ingolstad, Lamborghini et Seat. Si les ventes de l’italien ne se sont jamais aussi bien portées, celles d’Audi progressent également de 13,5% depuis le début de l’année. Seul mouton noir du lot, l’espagnol SEAT dont les dirigeants du groupe avouent discuter de l’avenir en ce moment même.

Audi progresse donc de 13,5% pour 480 227 autos produites depuis janvier 2005 alors que dans le même temps Seat accuse une perte de 5,1% pour 284 818 voitures construites. Si l’on rapporte ces chiffres aux marges bénéficiaires des 2 entités, il est clair que la situation de Seat n’est pas viable en l’état. Les crispations entre dirigeants de SEAT et ouvriers sur le site de Martorell sont assez symptomatiques du hiatus actuel. En l’absence d’accord entre les parties sur place, nul doute que la décision imminente de Martin Winterkorn, patron d’Audi, sera sévère.
Si un porte parole a récemment rejeté l’idée d’une vente ou d’une fermeture de l’usine espagnole, des bruits internes laissent penser que SEAT va être "ingéré" par la marque Audi dans ses composantes créatrices, d’ingéniéries, de marketing et de distribution. En fait, si l’outil de production doit rester en Espagne, tout le reste sera fusionné avec les bureaux existants d’Ingolstad.
C’est peu ou prou la décision prise il y a peu par Daimler-Chrysler qui a intégré les bureaux d’études et de design de SMART dans les locaux de Mercedes.
Confirmation dans les prochaines semaines.

Lire également: Seat élargit la coupe
                        Seat dans la difficulté
                        Donckerwolke chez Seat

source Autos Insider

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "L’avenir de Seat en …"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
skooler
Invité

se serait dommage de voir disparaitre SEAT qui a de jolie modèle!! y’a qu’à voir le nombre de seat leon sur les routes aux antilles!! seulement je pense qu’elle sont un peu chère les seat !!

P.G
Invité

Attention. En tant que marque, Seat ne disparaitra pas mais les modèles futurs ne seront plus concus par des équipes indépendantes en Espagne mais par des personnes directement intégrées aux bureaux d’études d’Audi en Allemagne. Economies structurelles recherchées. Elles risquent de perdre un peu de leur latinité mais pour le reste, ce sera kif-kif

Anonyme
Invité

l’espagnole qui viens d’allemagne

wpDiscuz