Accueil Sécurité Baisse de 16.6% des tués sur la route en septembre

Baisse de 16.6% des tués sur la route en septembre

88
10
PARTAGER

Crashypsilon Malgré une baisse de seulement 3% du nombre des accidents, on enregistre une diminution de la mortalité routière de 16.6%, soit un chiffre très satisfaisant, surtout après ceux, décevants, de ces derniers mois. Mais le gouvernement aurait tort de se pavaner en attribuant cet état de fait à sa politique de "sécurité" routière : le nombre de radars automatiques n’est pas significativement plus élevé que lors des mois précédents, d’une part, et d’autre part, on n’aurait jamais vu une population changer de comportement aussi vite en l’absence de réforme importante.
En revanche, un évènement très fort est intervenu ces dernières semaines: la hausse inouïe du prix des carburants. Nous prenons moins la voiture et nous roulons à l’économie, donc moins vite, mais pour autant, pas forcément mieux. Ceci pourrait expliquer pourquoi le nombre de chocs n’a que très peu baissé, ce qui laisse à penser que sans la flambée du prix du brut, le bilan de septembre aurait été mauvais.
La refonte de la formation à la conduite reste donc à faire, et aucun RA ne saurait la remplacer. Pourquoi ne pas commencer à la financer avec le surplus de TVA engrangé avec la hausse du prix des carburants?

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Baisse de 16.6% des tués sur la route en septembre"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
mouhcine du maroc
Invité

bonne nouvelle.mais c pas avec des con comme celui qui a été flashé a 270 km/h qu’elle baissera davantage

fugu
Invité

Pourquoi demander une meilleure formation comme solution à l’insécurité? Le pays le plus sûr donne les permis de conduire à 16 ans avec un tour du paté de maison.

Guillaume
Invité
Ton analyse de la baisse de la mortalité routiere en lien avec la hausse du prix du carburant me parait intérressante, et sans doute probable … mais combien de ‘journaliste’ iront pousser le raisonement à ce niveau ? non .. trop simple : je devrais d’abord dire : combien de journaliste iront donner ce chiffre de 16% en précisant que c’est par rapport au mois précédent ?? bref … que ce chiffre nous informe sur la baisse du nombre de mort tant mieux, c’est toujours des vie epargnées mais ce qui me dérange c’est qu’il sera encore et tjrs mal… Lire la suite >>
Laurent
Invité

Et l’augmentation du prix de l’essence a eu un second effet, bien plus efficace que la réduction de vitesse, sur les statistiques : la baisse du nombre de kilomètres parcourus par les usagers qui évitent de sortir la voiture pour aller faire leurs courses en centre ville et restreignent les déplacements inutiles.

Ce serait une donnée intéressante à rapporter au nombre de morts, histoire de mieux saisir l’ampleur de la baisse….

stephane schlesinger
Invité

Bien vu Laurent, j’intègre ça au post. 😉

wpDiscuz