Accueil Actualités Entreprise Un chinois accuse

Un chinois accuse

20
2
PARTAGER

Vw_3_1

Après la demande de paternité du logo de Volkswagen par Nikolai Borg, retraité de 85 ans, autrichien dorigine germano-suédoise, un agriculteur chinois vient de lancer une action en justice contre le géant allemand de l’automobile Volkswagen qui, selon lui, utilise un système d’antivol dont il a déposé le brevet, rapporte la presse officielle de Pékin.
Guo Jingkun, qui est âgé de 54 ans et vit dans la province de Hebei, dans le nord de la Chine, affirme que Volkswagen, deux co-entreprises et un concessionnaire automobile violent son droit à la propriété intellectuelle en utilisant ce système.
« La technologie qu’utilise Volkswagen pour ce système est un mélange de mon brevet et d’autres technologies (…) Ils violent donc mes droits en matière de brevet et de technologie », a déclaré Guo, cité par l’agence de presse Xinhua, devant un tribunal. Les modèles d’automobiles concernés par cette affaire sont les Audi A6 et A8.
Le paysan demande que la firme allemande cesse d’utiliser le système d’antivol, qu’il aurait inventé en 1996 et breveté en 2002, et réclame des dommages et intérêts.
Selon Xinhua, Volkswagen affirme de son côté que les propos de Guo manquent « de preuves et de vérité ».
L’agence de presse ajoute que Guo est très confiant – même s’il n’a pas les moyens de se payer un avocat.

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Un chinois accuse"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
balèze
Invité

Aaah, la Chine! Eden de la propriété intellectuelle!

hemi'drix
Invité

Comment un « simple » paysan peut posséder un brevet sur un système d’alarme utilisé sur des voitures modernes telles que ces Audi. Pour moi, quelque chose cloche… Qui veut ternir l’image de qui?

wpDiscuz