Accueil Historique Festival de Goodwood

Festival de Goodwood

35
5
PARTAGER

1987

Qui ne connaît pas le fabuleux parcours de Nelson Piquet en Formule 1? Personne. Mais connaissez-vous son fils?Nelson Angelo Piquet alias Nelsinho est en train de se faire un prénom en sport automobile…. le même que celui de son père. Si Nelson Piquet a quitté la compétition au milieu des années 90, il na quitté les circuits pour autant. Nelson a créé une écurie de Formule 3 destinée à faire courir son jeune fils : Nelson junior.

Nelsinho a dejà brillé en remportant le championnat britannique de Formule 3 en 2004. Cette année, il évolue aux avant-postes du championnat GP2, véritable anti-chambre de la formule 1. En attendant de tenter de marcher sur les traces de son père en Formule 1, Nelsinho posera ses fesses, à l’occasion du prestigieux festival de Goodwood (Sussex) qui se déroulera du 24 au 26 Juin, dans le baquet de la Williams Honda FW11B qui avait mené son père à son troisième et dernier titre mondial, en 1987.

Je suis très excité à l’idée de piloter la FW11B, c’est une opportunité vraiment spéciale pour moi de piloter la monoplace avec laquelle il fut champion du monde alors que je n’avais que deux ans.

Entre autres anciennes gloires du sport automobile et de la F1 à participer au festival de Goodwood, on retiendra les noms de Emerson Fittipaldi, Damon Hill, Sir Jack Brabham et Sir Stirling Moss, ainsi que les pilotes actuels Fernando Alonso, Jenson Button et David Coulthard.

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Festival de Goodwood"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Christophe Labedan
Invité
J’ai la chance d’y avoir assisté 2 fois, cela vaut vraiment le détour… un évènement organisé à l’anglaise, avec un accès inégalé aux pilotes et aux voitures dans le paddock ouvert a grand public… Je me rappele entre autres des difficultés de Patrick Tambay à rentrer dans sa Ferrari d’époque (1983) avec l’embonpoint de quelques années de commentaires TV, sa conversation à batton rompus en italien avec le regretté Michele Alboretto (qui lui succeda à la scuderia en 84) et l’infarctus que j’evitais de peu quand à moitié allongé sous la boite d’une F1 Honda de 1967 (Surtees), les ingénieurs… Lire la suite >>
D.B.
Invité

Quelle chance effectivement, ce doit être un véritable plaisir que de voir encore évoluer de si belles autos. Pour ce qui de la France, nous avons beaucoup de circuits susceptibles d’acceuillir un tel rassemblement : Nogaro (si chère à votre coeur), le très beau circuit Paul Ricard (j’ai faillis y travailler), Magny-cours qui reçoit peut-être encore « les 12 heures légende » et en tant que creusois, pourqoi pas au Mas du Clos. Bon je sais, il ne faut rêver.

Pierre-Laurent
Invité

Le Festival Automobile Historique de Saint Cloud n’est-il pas organisé sur le mème modèle ? De ce que j’en ai lu, c’est assez similaire dans l’idée. Je n’y suis pas allé, mais je connais le parc de Saint-Cloud (y ayant fait beaucoup d’essais libres de poussette avec mon fils Pierre-Laurenho Junior dans le baquet) et le cadre me parait s’y prêter idéalement.

Christophe Labedan
Invité

Le Blog auto devrait faire une levée de fonds pour lancer sa propre piste… On affretera un charter pour Pierre Laurent 🙂

D.B.
Invité

Cela serait vraiment le nec plus ultra surtout si vous cherchez un vieux pilote…

wpDiscuz