Accueil Historique Rétromobile: Matra 640

Rétromobile: Matra 640

124
4
PARTAGER

13Jean Luc Lagardère fut à l’origine de ce projet ambitieux avec l’appui du Général de Gaulle pour aligner des voitures françaises dotées d’un moteur français au départ des Grands Prix de F1. Il était aussi à l’origine d’une pépinière mémorable de pilotes français dans les années 60: Jean-Pierre Beltoise, Henri Pescarolo, François Cevert, Gérard Larousse, Johnny Servoz-Gavin, Jean-Pierre Jaussaud. Il s’allia de surcroît les14 services de l’anglais Ken Tyrrel dont la carrière en F1 reste un exemple. Il n’y avait à l’époque pas de moteur capable d’affronter les nobles mécaniques italiennes et allemandes, et il impulsa à ses équipes la force de créer un bloc 12 cylindres en V dont nous ne sommes pas prêts d’oublier les fabuleux accents aigus et de saluer les victoires. Il n’y avait pas de châssis capable de remporter le Championnat du monde d’endurance alors il incita ses ingénieurs à le dessiner. Et c’est alors que naquit l’histoire tumultueuse et étonnante de la Matra 640 présente sur Rétromobile. [via automobile historique]

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Rétromobile: Matra 640"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Doc Ford
Invité

Cher Mr.Labedan,

en ces années, il n’y eut point de mécanique allemande en F1, mais anglaise, à savoir FORD COSWORTH. La Formule 1 de la fin des sixties et début des seventies fut d’ailleurs surnommée la « Formule Ford », tellement le V8 DFR Cosworth dominait tout !

Christophe Labédan
Invité
Merci Doc Ford, et vous avez tout à fait raison, le célèbre Cosworth était bien le moteur de référence en F1 en ce temps la… Il ne s’agissait dans cet article pas uniquement de reference à la F1 (sauf pour la carriere de Ken Tyrell et les ambitions initiales de Jean Luc Lagardere) mais in fine de la Matra 640 et du championnat du monde d’endurance et des 24h du Mans ou les Allemands étaient bien présents avec Porsche (vainqueurs en 70 et 71), meme si Ford les remporta en 67, 68 et 69… la phrase, je dois l’avouer, prete… Lire la suite >>
Mémoires des stands
Invité

La Matra 640 justifie à elle seule une visite à Rétromobile, si toutefois on arrive à la trouver dans ce nouveau hall qui désoriente pas mal… C’est une auto célèbre alors qu’elle n’a jamais couru ni même fait d’essais officiels. Elle participe de la légende qui entoure Henri Pescarolo qu’elle fit décoller dans les Hunaudières en 69 aussi sûrement qu’un Boeing, outre son apport à l’aérodynamique, comme l’explique Robert Choulet dans l’excellente livraison du dernier Automobile historique.

TESSON
Invité

Bonjour,

Qui pourrait m’aider à retrouver un ami d’enfance que nous recherchons avec un groupe d’anciens copains, nommé Patrick GRENIER. Il s’entraînait à Montlhéry, dans les années 65/68, avec les pilotes de Renault et Matra, pour passer son brevet de pilote d’essais.

Auriez-vous une idée ? Une piste ? Une association d’anciens élèves ? Une adresse email où je pourrais contacter les archives de cette époque ?

Merci d’avance de votre aide.

Cordialement.

V. TESSON

wpDiscuz