Leblogauto.com

Rétromobile 2018: Artcurial

Ferrari 250 GT Cabriolet. Ventes aux enchères Rétromobile 2018 Artcurial

La grosse surprise de cette vente Artcurial dans le cadre de Rétromobile, c’est une…absence. Le clou de la vacation, la très attendu Ferrari victorieuse au Mans en 1964, et ex propriété de Pierre Bardinon. Reste donc la Ferrari 250GT cabriolet pour le plus gros score. Nous avons fait une sélection arbitraire de quelques morceaux choisis.Lot n°8 Citroën DS
Cette DS est DéSirable. Une auto dans un état remarquable, avec la motorisation la plus performante. Elle dispose des options les plus rares. On reconnait à son pare choc ajouré la présence de la climatisation. La combinaison gris clair métal et cuir havane est séduisante. Un prix qui s’annonce élevé, et loin de ce qui se pratique en moyenne,  pour avoir LA DS.

Lot n°29 Bugatti Atalante
Avec l’Atlantic, l’Atalante est la plus exclusive des Bugatti 57. Avec ses phares carénés, c’est une des dernières produites, dont l’historique est connu depuis le neuf. Une auto performante avec son gros 8 cylindres et sa caisse en aluminium. Une auto qui fait partie du club des multi-millionaires.

Lot n°91 Ferrari FXX
Une des supercars les plus folles du XXIème siècle. Non homologuée pour la route, elle fut produite en trente exemplaires seulement. Celle-ci est neuve -97kms-, et sa fiche technique étonne toujours 12 ans après sa sortie. 800 chevaux à 9 500 tours, 0 à 100 km/h en 2,8 secondes, vitesse de pointe de 370 km/h, c’est la Ferrari superlative

Lot n°95 Ferrai 250GT cabriolet série1
Si le prix des « California » s’est envolé, celui des contemporaines 250 GT cabriolet suit la même tendance. Avec ses phares carénés et ses feux arrières effilés, cette série 1 est encore bien ancrée dans les années 50. Ses chromes, sa carrosserie noire et cet intérieur bleu lumineux lui confèrent une élégance certaine.

Lot n°103 Maserati A6G
Une Maserati brillante, qui a fait ses premières armes sur la célèbre Mille Miglia. Une auto habituée des salons, des grandes manifestations historiques et … des ventes aux enchères. On suivra donc avec attention son passage sous le marteau.

Lot N°122 Porsche 962C
Un symbole de l’endurance au Mans dans les années 80. Une auto authentique, qui a fini les 24 heures à la 10ème place. Et comme Le Mans Classic s’ouvre aux groupe C, elle devrait rencontrer quelques amateurs lors de cette vente

Lot n°128 Monica
La Monica, c’est la dernière tentative de luxe à la française. Avec l’arrivée de la Citroën SM, et la mise en route d’un projet de moteur V6 PRV, le haut de gamme français à de l’avenir. Comme les Facel Vega, la Monica tire sa puissance d’un V8 américain. Son dessin est original, ses performances de haut niveau. En plein choc pétrolier, l’expérience tourne court. Seuls 22 exemplaires de cette automobile de prestige seront produits.

Une exceptionnelle collection de motos est proposé lors de ces deux jours de vacation. Beaucoup sont uniques et connus des seuls érudits. Deux sont universellement recherchés.
N°248 Brough Superior 1929
La Rolls des motos. Le fabricant n’a construit que 2000 motos en 20 ans. Probablement la moto la plus rare et la plus chère, dont la réputation de qualité et l’aura ont été anoblis par Lawrence d’Arabie. L’officier et écrivain britannique était un inconditionnel de la marque

N°250 : Majestic 350
Inventée par l’ingénieur français Georges Roy, la Majectic est une moto qui s’inspire de l’automobile. Elle préfigure le scooter caréné qui a envahi nos villes. Mais son dessin Art-déco rend l’engin singulier.

Dans cette vente marathon, il y a des voitures qui plairont aux collectionneurs d’anciennes sensibles aux tiroirs de l’insolite. Originales, dans leurs jus et parfois uniques. Les évaluations données par la maison de vente sont bien faibles. On pourrait avoir un effet « Baillon ». C’est peut-être ce qui est recherché !

N°303
Cette Rally spéciale est la voiture personnelle de Georges Roy, le créateur des motos Majestic. Elle fait partie des tiroirs de l’insolite dont sont friands les collectionneurs de la première heure. Son historique est limpide et son histoire envoûtante. Elle devrait se vendre au-delà des estimations

N°306 Traction avant cabriolet
Le cabriolet traction c’est un grand classique de la collection depuis 40 ans. Souvent restaurés, pas toujours authentiques, rares sont les « Cab’Trac » d’origine. C’est le cas de celui-ci, dans un coloris d’époque rare. A n’en pas douter, se vendra au-delà des estimations

N°332 Georges Irat type MDU
Georges Irat, la voiture de l’Elite. C’est vrai qu’elle est élégante cette Morgan à la française. Un roadster à traction avant, léger et agile. Apprécié à sa sortie dans les années 30, c’était une « Youngtimer » fort à propos devant « les trois magots » à la fin des années 50 et au début des années 60. Celui-ci est dans une belle patine d’origine à faire rêver bien des collectionneurs.

Crédit photos: Le Blogauto

La vente Artcurial