Accueil Indycar Indycar 2018 : Premiers essais de pare-brise

Indycar 2018 : Premiers essais de pare-brise

744
4
PARTAGER
Essais de pare-brise en Indycar

Les séries monoplaces version FIA auront dès cette année le Halo, dispositif controversé pour protéger le pilote. L’Indycar a choisi une autre voie pour 2019, et a profité des premiers essais de la saison sur l’ovale de Phoenix pour tester un pare-brise.

Un vrai pare-brise enveloppant

Contrairement à la solution adoptée par la F1 basé sur un renfort tubulaire, l’Indycar préfère un pare-brise enveloppant. La F1 avait également tenté ce type de protection, mais opté pour le Halo à cause des problèmes de distorsion optique et des salissures.

Dans le cas de l’Indycar, le pare-brise est un plastique transparent très résistant fabriqué par la société PPG Aerospace et utilisé dans l’aviation, en particulier pour la verrière du F16.

Premiers essais concluants

C’est à Scott Dixon qu’est revenue la tâche des premiers essais de roulage avec l’appendice, sur le petit ovale de Phoenix, à différents moments de la journée et de la soirée pour tester les différents types de lumière.

Le pilote en est sorti avec des impressions plutôt positives, indiquant que du point de vue de la vision, les choses sont satisfaisantes. C’est plutôt sur d’autres points que le nouveau dispositif a un peu perturbé Dixon : la réduction de l’aération et donc de la température dans le cockpit, et la réduction du bruit ambiant. Par contre, la diminution de la perturbation aérodynamique sur le casque du pilote est un bénéfice bienvenu pour le confort de pilotage, et le pare-brise ne pose pas de problème d’extraction du cockpit.

Essais de pare-brise en Indycar

Lors de ces essais, Dixon n’a pu se rendre compte des effets liés à la conduite en peloton et des diverses projections qui vont avec, et n’a pas non plus fait l’expérience de conditions météos différentes. Les essais ne font donc que commencer, avec l’objectif d’adopter une solution pour le début de la saison 2019.

Du point de vue du spectateur, par contre, entre le disgracieux halo et cette visière qui ramène à l’allure des anciennes monoplaces, il n’y a pas photo… Il est à noter que l’Indycar et la FIA échangent leurs données sur le sujet.

Source et crédit photos : Indycar

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Indycar 2018 : Premiers essais de pare-brise"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ART
Invité

C’est de la monoplace ou une formule GT en devenir ?

Verth.
Invité

Monoplace, ça veut dire Une seule place, ça ne veut pas dire sans pare-brise. Alors, oui, les Américains ont raison et à bas le halo !

Thibaut Emme
Admin

Surtout, ce n’est pas la première fois que l’IndyCar utilise un pare-brise.
Il s’est surtout réduit puis a disparu au milieu des années 90.

Rickyspanish
Invité

Plus esthétique … et sans doute plus efficace que le halo sur certains aspects … exemple les débris comme celui qui avait touché Barrichello en plein casque il y a quelques années.

wpDiscuz