Accueil F1 F1 2018 : Haas F1 prend tout le monde de court

F1 2018 : Haas F1 prend tout le monde de court

2496
5
PARTAGER
Haas_VF-18_header

On attendait la première présentation des monoplaces 2018 demain. Mais, Haas F1 a dévoilé en avance celle qui défendra ses couleurs cette saison.

Esthétiquement, ce qui se verra sans doute le plus cette année, c’est la presque disparition des ailerons de requins. Ces derniers sont réduits en dimension. Toutefois, quelques survivances des « T-Wings » pourraient exister. A voir.

Mais, surtout, les F1 arboreront le magnifique (non on déconne) Halo. Ce système censé protéger la tête des pilotes devient obligatoire et fait ressembler les monoplaces à des tongs.

La Haas VF-18 est une évolution de la VF-17. Haas qui s’est trop vite, selon eux, penché sur la saison 2018, a surtout travaillé sur l’aérodynamique imposée par le Halo. A part ce « bréchet de poulet » d’un poids non négligeable (qui perturbe aérodynamique et répartition du poids) le reste est plutôt stable au niveau règlement.

Gérer le problème du Halo

Selon le Directeur de l’écurie, Guenther Steiner, Haas s’est concentré à alléger sa monoplace pour mieux répartir le lest et ainsi mieux exploiter la voiture de l’an dernier. Steiner et Gene Haas prennent Ferrari en référence. Client de l’écurie italienne, ils visent un écart maximal d’une demi-seconde avec les rouges. Un challenge compliqué quand on sait qu’en 2017, les Haas étaient plutôt à 1,5 seconde des Ferrari.

En 2018, Haas aura à prouver à Ferrari que cela pourrait être une bonne opportunité d’investir un peu plus dans l’écurie américaine (on parle d’un sponsoring Maserati par exemple). La jauge sera l’écurie Alfa Romeo Sauber qui retrouve un statut d’écurie cliente officielle avec un moteur de l’année et une aide technique.

Quant à la Haas VF-18, elle retrouve plutôt les couleurs de la VF-16. Le gris repasse au gris clair au lieu du gris foncé de l’an dernier. Le museau conserve le même esprit et c’est sans doute du côté des pontons qu’il faudra chercher les améliorations. Pour le moment c’est une vue 3D et l’écurie ne dévoile sans doute pas tout de sa voiture.

Les premiers essais auront lieu à Barcelone à partir du 26 février. D’ici là, nous aurons découvert toutes les monoplaces.

Illustration : Haas F1

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "F1 2018 : Haas F1 prend tout le monde de court"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
tapoutz
Invité

Sincèrement… c’est moi ou les F-1 sont de plus en plus moches??? Que l’on ne me dise pas qu’il est impossible d’optimiser l’aérodynamique tout en ayant une voiture qui a de l’allure…

Invité

Perso, en dehors du halo, ce qui pose problème c’est ce règlement sur la hauteur maximale du nez qui donne ces doigts horrible, en dehors de ça elles sont pas mal je trouve

Verth.
Invité

Quand on se souvient des Ligier à bonnet de Schtroumff, des March à nez de requin-marteau, des Tyrrell 6 roues et j’en oublie, oui, on se dit que la F1 a su faire pire ! 🙂

Lolo
Invité

Il circule sur le net une photo prise du dessus, qui compare celle-ci avec la ferrari 2017.
Et bien à part un peu d’empattement supplémentaire, tout le reste est strictement identique…

wpDiscuz