Accueil Daimler Daimler va acheter 50% de la filiale électrique de BAIC

Daimler va acheter 50% de la filiale électrique de BAIC

463
1
PARTAGER
BJEV EC200 (2018)

Signée en juin dernier, le nouveau partenariat entre Daimler et BAIC concerne le véhicule électrique. Et Daimler va ainsi acquérir la moitié de BJEV, filiale spécialisée dans le véhicule électrique du groupe chinois basé à Pékin.

En 2017, BAIC est devenu numéro un du véhicule électrique en Chine (hors hybrides rechargeables) via sa filiale BJEV. Et la citadine EC-Series (EC180 ou EC200) est devenue la voiture électrique la plus vendue au monde, avec de 10 à 15000 unités par mois. Elle a même atteint la seconde place des berlines du segment B en décembre (derrière la Baojun 310).

Et c’est donc avec BJEV que Daimler compte prendre son envol électrique sur le marché chinois. Le groupe allemand a en effet été autorisé par l’administration chinoise à acquérir quelques 50% de la filiale spécialisée dans le véhicule électrique du groupe chinois. Rappelons au passage que Daimler est déjà l’un des plus importants actionnaires de BAIC Motor dont il détient quelques 12%.

Avec cette nouvelle prise de participation, qui n’a pas le statut de coentreprise, Daimler conforte ses positions sur le marché du véhicule électrique en Chine. Daimler est en effet également marié à BYD au sein de la coentreprise Denza. Les ventes de la marque n’ont pas réellement le vent en poupe, mais le contexte favorable pousse les deux partenaires à poursuivre.

Et Geely ?

Dans l’histoire, on peut se poser la question de l’avenir d’une éventuelle coopération avec Geely. Le constructeur chinois souhaite en effet négocier avec Daimler au sujet de la mise en place d’un partenariat en Chine sur le sujet du véhicule électrique. Rien n’a été signé pour le moment, mais on peut clairement se demande si Daimler est demandeur d’un troisième partenariat, avec donc à la clé une dispersion des investissements…

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Daimler va acheter 50% de la filiale électrique de BAIC"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zeboss
Invité
Daimler est peut être en train d’essayer de prendre de vitesse les autres constructeurs en chine, la libre concurrence étant une vaste foutaise dans l’empire du milieu. Avant que Geely ne s’impose sur place, autant prendre de l’ampleur.. On n’est pas dans la logique industrielle mais bien politique. La Chine sera le seul pays des BRIC a conserver son industrie automobile par la force, (un peu l’Inde mais de façon quasi marginale, les locaux étant phagocytés par les étrangers). Alors Daimler voyant bien sur le gvt chinois met des bâtons dans les roues à tout le monde, s’impose dans le… Lire la suite >>
wpDiscuz