Leblogauto.com

Une Alpine A110 détruite lors d’un tournage Top Gear

Une voiture entièrement calcinée, voilà qui n’est pas forcément bon pour l’image en plein lancement de l’Alpine A110.

La marque devra rapidement apporter des réponses sous peine de voir les plus folles rumeurs être lancées et ruiner le renouveau, alors que la voiture est très bonne et saluée comme telle.

Top Gear a beau avoir changé tous les présentateurs, l’émission reste tout de même connue pour martyriser les véhicules prêtés (*). Ici, Chris Harris et Eddie Jordan essayaient l’Alpine A110 sur une route fermée du Monte Carlo 2018.

Durant le tournage, des flammes sont sorties du compartiment moteur à l’arrière et les deux occupants ont du rapidement s’arrêter et sortir de la voiture, indemnes. Mais, l’Alpine a un châssis et une carrosserie en aluminium. Le feu d’aluminium est spécifique et peut difficilement être éteint. Ici, la voiture a « cramé » jusqu’au bout.

Une cause à déterminer rapidement

Alpine est en train de regarder les raisons de ce désastre. Est-ce qu’en prenant ses aises avec la bande de bitume (tentant sur une spéciale du WRC) quelque chose a touché (et percé) en dessous ? Est-ce un défaut qui fait que la voiture menée à trop bon train surchaufferait ? En tout état de cause, Alpine bloque visiblement la livraison des premières voitures le temps de trouver la cause (et de la corriger si besoin).

Alpine ne serait pas le premier à avoir de tels soucis malgré des pré-tests très poussés. On se souviendra de Porsche qui, face à plusieurs cas d’incendies, avait imposé à tous les clients de 911 GT3 de ne plus utiliser les voitures et avait du changer tout le moteur.

Mais, tout n’est pas sombre dans cette histoire. L’équipe Top Gear a fortement apprécié la voiture, « si légère sur ses doigts de pieds » (E. Jordan). Et, nul doute que cela donnera de belle image avec les Alpes en décor.

(*) L’Alpine A110 s’ajoute à la longue liste qui contient déjà la Mazda Furai, la Zenvo ST1, etc.

Source et illustration : Top Gear