Accueil Alternatives Nouvelle Citroën E-Mehari : « toi mon toit »

Nouvelle Citroën E-Mehari : « toi mon toit »

1190
17
PARTAGER
nouvelle-Citroen-E-Mehari-hard-top

La Citroën E-Mehari fait sa mutation et reçoit un « hard top ». La version limitée « Styled by Courrèges » avait montré la voie.

Pèle-mêle, on trouve évidemment le toit en dur, mais aussi un nouvel intérieur, de nouveaux équipements de sécurité, de nouveaux équipements, ainsi qu’une nouvelle couleur…blanche.

Ce qui se voit le plus est bien entendu le toit en dur. Avec ses vitres latérales et sa lunette arrière ouvrante en verre, cela transforme la Citroën E-Mehari en « vraie » voiture.

Ce qui se voit aussi, ce sont les équipements de série qui comprennent désormais la fermeture centralisée, l’allumage des feux automatiques, la détection de sous-gonflage et 4 airbags (conducteur, passager et 2 latéraux). Citroën a d’ailleurs retravaillé la structure de celle qui est née Bolloré Blue Summer.

Un peu plus utilisable au quotidien

Ainsi, la Citroën E-Mehari a obtenu 3 étoiles au crash-test, perdant deux breloques à cause du choc piéton et des béquilles électroniques demandées par l’EuroNCAP. Citroën indique par ailleurs avoir un meilleur traitement anti-corrosion. Ce sont les E-Mehari de bord de mer (ou à la montagne) qui vont être contentes.

A l’intérieur, on retrouve la nouvelle planche de bord inaugurée avec la série limitée Styled by Courrèges. Mieux dessinée, elle est aussi mieux finie. Le vérouillage centralisé se fait par le porte-clés RFID (radio fréquence) et le « badge » au niveau du pare-brise. Cela déverrouille la prise électrique en même temps que les portières.

nouvelle-Citroen-E-Mehari-hard-top

Car, la Citroën E-Mehari reste un véhicule électrique. De ce côté (malheureusement) pas de changement. La batterie lithium métal polymère (LMP) de 30 kWh ne gagne pas en capacité ni en densité. L’autonomie NEDC reste donc à 195 km. Cependant, le couple a été augmenté sur la plage basse. 166 Nm jusqu’à 3 700 tr/min puis 140 au-delà. Le 0 à 60 km/h est réalisé en 7,3 secondes et la vitesse maximale reste de 110 km/h. Mais, la Citroën E-Mehari se « consomme » plutôt entre 70 et 90 km/h.

Pour la recharge, il faut compter 10h30 sur une borne 16A domestique (ou Autolib’) ou 16h30 sur une prise simple 10A. A noter que les batteries restent à technologie dite chaude et consomment une partie de leur électricité pour se maintenir en température (et pouvoir fournir leur pleine puissance). Le mode hivernage est toujours disponible. Dans ce mode, la batterie ne s’auto-consomme plus mais demande une sortie d’hivernage de plusieurs heures avant utilisation.

Origine Bretagne garantie

La Citroën E-Mehari obtient aussi le label « origine France garantie ». C’est le premier véhicule électrique à l’avoir. Il faut dire que les batteries sont fabriquées à Ergué-Gabéric à côté de Quimper en Bretagne. La Citroën E-Mehari est quant à elle assemblée à l’usine de La Janais à côté de Rennes.

Pour la douloureuse, comptez 500 euros de plus avec cette nouvelle version. A partir de 25 500 euros avec un toit souple. Ceci est hors bonus électrique de 6 000 euros, et aussi hors location de la batterie à 79 euros/mois. La version avec toit en dur (hard top) est affichée à partir de 26 700 euros (hors bonus et location de batterie).

Pour finir, 4 teintes de caisse sont désormais au catalogue ainsi que deux intérieurs, pour 6 combinaisons. Yellow Submarine et Orange Mécanique ne sont disponibles qu’avec l’intérieur blanc. Grand Bleu et Carte Blanche (nouvelle teinte) sont eux disponibles en blanc ou en orange.

La combinaison Grand Bleu et intérieur orange est très fun, mais, on regrettera l’absence d’une version « Azur » (blanche et bleu) comme du temps de la Citroën Mehari.

Source et illustration : Citroën

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Nouvelle Citroën E-Mehari : « toi mon toit »"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ART
Invité

Quel design cataclysmique… (certes moins pire que Mia….)

Rowhider
Invité

Une voiture nettement plus jolie en vrai qu’en photo ^^

J’ai pu en voir une l’été dernier en bord de mer, une voiture sympathique qui a attiré une foule de curieux et leurs smartphones en moins de 2min

Dommage que la techno des batteries soit un peu datée et si onéreuse pour une voiture plaisir qui roulera vraiment très peu : la Méhari mérite mieux.

CDA
Membre

Moins vilaine plutôt, non ?

Gilles
Invité

Ils ont beau essayer d’améliorer le look au fil des mois, la base est tellement ratée qu’elle restera un « vilain petit canard ».
La Méhari d’origine est 100 fois plus séduisante…

SGL
Invité

Franchement dommage que la chaîne de traction (notamment les batteries) soit médiocre.
Car avec celle d’une Zoé ou équivalente, cela en deviendrait une des plus sympathiques VE du moment.
…et puis le prix… enfin du bon, même du très bon mais trop de mauvais !

koko
Invité

Elon doit avoir des sueurs froides en lisant les spec techniques de cette concurrente.

Pedro5
Invité

les données techniques… mon dieu… non de zeus marti on est en 1995!

wpDiscuz