Accueil Constructeurs WEC : une équivalence technologique en LMP1

WEC : une équivalence technologique en LMP1

1308
4
PARTAGER

Beaucoup de choses changeront en 2018 pour le WEC. Focalisons maintenant sur l’équivalence technologique mise en place dans la catégorie-reine du LMP1.

N’en doutons pas : la super-saison 2018-2019 sera belle, particulièrement en LMP1. Outres les enjeux purement sportifs – Toyota sera-t-il en mesure d’inscrire de manière consécutive (avec Alonso ?) son nom au palmarès ? – l’équivalence technologique entre Toyota (seul concurrent alignant une LMP1 à moteur hybride – et laquelle !) et les concurrents privés fut sujette à discussions et à débats et le sera encore à coup sûr. Mais quelle sera-t-elle exactement ?

La règle, l’esprit et la lettre

Le réglement sportif établi par la FIA est limpide : « La référence sera le calcul de la moyenne des temps au tour de la voiture la plus rapide de chaque technologie. La moyenne des temps au tour sera calculée sur le nombre de tours correspondant à 20 % de la distance des courses (moyenne des meilleurs tours) ». Les prototypes des technologies les plus lentes devront avoir participé à au moins deux courses et avoir été régulièrement classés pour pouvoir bénéficier de l’application de la règle. Le comité endurance aura en outre la possibilité de pratiquer un ajustement de performances quand il le souhaitera. Autant dire qu’une période d’observation(s) interviendra sûrement. Les discussions et les décisions feront la suite.

Sources : FIA, ACO

Photo : WEC

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "WEC : une équivalence technologique en LMP1"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
airwhite
Invité

Si j’ai compris Toyota est en train de se faire avoir ? Ils vont aligner les performances des moteurs atmosphériques au moteur hybride Toyota alors que celui ci est beaucoup plus complexe donc sujet à avoir plus de problème ?
Elle est loin l’époque ou on donnait tout à Audi…

Verth.
Invité

Et plus que jamais le législateur pourra se livrer au tripatouillage et influencer le résultat !

neutre
Invité

Toyota a cas faire, comme les allemands, ils payent plus, alors ils décident.

klm
Invité

l’ aco admet donc implicitement que toyota est leur idiot utile.

wpDiscuz