Accueil Berlines NEVS reprend la production de la Saab 9-3 en Chine

NEVS reprend la production de la Saab 9-3 en Chine

1972
9
PARTAGER
NEVS 9-3 EV - Saab 9-3 EV (2017)

C’est parti pour NEVS. L’acquéreur des actifs de Saab, qui ne peut plus utiliser ce nom, a relancé la production de la 9-3. En Chine donc, et surtout avec une motorisation électrique.

La lente agonie de Saab n’est pas totalement terminée, puisque la Saab 9-3 entre à nouveau en production. Pour la 4ème fois depuis sa présentation au salon de Paris en 2002… Mais c’est à présent en Chine dans la région de Tianjin qu’elle est produite.

De Saab à NEVS

Premier changement, le nom. Exit Saab, puisque le groupe suédois n’a pas accordé le droit d’utiliser le nom au consortium chinois. Elle se nomme donc NEVS 9-3, et sera suivie de la NEVS 9-3X, soit le break 9-3 transformé en crossover. Tous deux seront donc électriques, avec une autonomie annoncée à 300 km.

Question style, pas de gros changements à attendre. Quelques retouches des boucliers pour intégrer des feux de jour à LED, une rapide évolution de la calandre… NEVS avait pourtant dévoilé en juin dernier une version présentant des modifications plus profondes, qui reste donc pour le moment dans les cartons.

Une berline électrique… très demandée

L’air de rien, la NEVS 9-3 est très attendue. Car le constructeur a déjà signé plusieurs partenariats et commandes fermes. Avec de gros réseaux de distribution ou des acteurs de nouvelles mobilité comme Didi. Au total, son matelas de commandes est déjà bien supérieur à 150000 unités. Il va donc falloir se retrousser les manches, mais l’usine n’a qu’une capacité autorisée de 50000 unités par an. Pour le moment.

NEVS 9-3 EV - Saab 9-3 EV (2017)

Source : NEVS

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "NEVS reprend la production de la Saab 9-3 en Chine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Ridicule de sortir une auto électrique sur une base de 16 ans.

SGL
Invité

Enfin ! 😯
C’est quoi les arguments pour trouver que ce n’est pas RIDICULE d’utiliser une base surannée.
Je l’avais déjà dit il y a des années, c’est comme si PSA basait ses nouvelles VE pour le futur sur la Peugeot 407 !
La Chine, contrairement aux gros clichés totalement dépassés de @Nico, ils sont à la pointe des technologies (malheureusement pour nous Européens)
Elle est donc indigne de la production automobile future chinoise.

Nico
Invité

Quand on voit le design/qualité des voitures chinoises ( plagiat, etc) cette ex Saab est loin d être dépassée .

seb
Invité

Pour info la 9.3 de 2seconde génération était la première voiture avec un filet de Led. en … 2008. Bien avant Audi est ses leds à gros bulbe piqué dans le stock d’un bricolo en électronique.
Secondement la 9.3 de première génération était de 2002, ensuite elle a changé en 2008, mais il n’y a qu’un peu de carrosserie de cette génération, puisque la plate forme et liaison au sol ont été redéveloppé, avec notamment l’utilisation de la fameuse plate forme Phoenix. De 2002 a part une poignée de porte et encore, il ne reste rien.

Frederic Papkoff
Admin
La 9-3 première génération date de… 1998. Il s’agit ici de la seconde génération présentée fin 2002, sur la plateforme Epsilon. En 2008, elle a subit un restylage ne changeant que l’avant et quelques détails à l’arrière, et l’on retrouve ici ce dessin. La plateforme n’a pas changé. Et pour cause: la conception de la plateforme Phoenix a été commencée après la revente de Saab par GM à Spyker (sous GM Saab n’avait pas besoin – ou pas droit – d’une PF spécifique). Et si NEVS a bien récupéré les travaux de la PF Phoenix, la 9-3 n’a pas été… Lire la suite >>
Lee O Neil
Invité
Un truc que je ne comprends pas : quand un constructeur européen (Citroën et Volkswagen par ex) « recyclait » un ancien modèle pour le vendre en Chine, on disait « le marché chinois a évolué, les clients ne veulent plus de vieux modèles. Ils veulent de la modernité ». Du coup, les constructeurs européens ont proposé les même modèles qu’en Europe (avec parfois des évolutions) et même des modèles spécifiquement développés pour le marché chinois. Et là, on a une marque chinoise qui recycle un modèle européen super vieux(peu importe qu’il soit de 1998, 2002 ou 2008) et les clients chinois vont se… Lire la suite >>
Frederic Papkoff
Admin

Tout à fait, les modèles « anciens » ont tendance à disparaître en Chine, ou du moins à être profondément remaniés.

Exemple de Chevrolet qui a remplacé la « vieille » Cruze par la Cobalt, en fait un simple rhabillage. Idem pour Hyundai avec l’Elantra Yuedong et la Celesta (dont le nom chinois est d’ailleurs Yuedong…), Kia avec la Forte ou encore Hyundai avec l’ix35… ou Citroën qui a bien modernisé sa C4 Sedan.

Cette NEVS 9-3 semble bien obsolète, et le constructeur n’a en fait pas encore tenté de la vendre aux particuliers…

wpDiscuz