Accueil Electriques Evelozcity, la nouvelle start-up des ex-Faraday

Evelozcity, la nouvelle start-up des ex-Faraday

465
0
PARTAGER
Evelozcity

Entre ses problèmes financiers et les soupçons de malversations, Faraday Future fait également face à une sévère fuite des cerveaux. Plusieurs d’entre eux se sont d’ailleurs regroupés pour fonder Evelozcity.

C’est peu dire que Stefan Krause, ex-BMW, ne s’est pas séparé de Faraday Future en bons termes. L’ex directeur financier a ainsi été accusé par le constructeur (en devenir) d’avoir lourdement porté préjudice aux intérêts de la marque, et l’affaire devrait se prolonger en justice. Faraday plutôt mal placé en la matière alors que son principal soutien financier, Jia Yueting, est lui même soupçonné d’avoir détourné des fonds de l’entreprise à des fins privées. Il a d’ailleurs été mis sur la liste noire des autorités financières chinoises, et a trouvé refuge aux Etats-Unis…

Stefan Krause est l’une des principales figures à avoir quitté Faraday Future ce dernier trimestre, mais citons aussi Ulrich Kranz son directeur techique, à peine débarqué de chez BMW. Tous deux se sont d’ailleurs unis pour fonder une nouvelle start-up, toujours dans le domaine du véhicule électrique. D’autres ex-Faraday se joindront-ils ? Car l’entreprise baptisée Evelozcity recrute de nombreux profils, ingénieurs, designers, modeleurs.

Basée en Californie, la jeune entreprise n’a pour l’heure que très peu communiqué. Evelozcity se contente de préciser que son ambition est de « Dessiner, concevoir et commercialiser l’objet de mobilité connecté et propre le plus compétitif pour la prochaine génération« .

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz