Accueil Essais Essai Dacia Duster TCe 125 ch

Essai Dacia Duster TCe 125 ch

6446
34
PARTAGER

Le Dacia Duster, l’un des deux bestsellers du constructeur d’origine roumaine, se renouvelle pour la première fois de sa carrière. Sa mission, s’améliorer dans tous les domaines, en gardant les fondamentaux, toujours en contenant ses tarifs. Mission réussie, et on vous dit pourquoi.

Un style plus moderne

Les propriétaires de Dacia, et notamment de Duster sont fans de leurs véhicules, militants et fiers de l’être. La preuve avec l’un des plus grands rassemblements du genre chaque été à l’occasion du pique-nique parrainé par la marque au succès qui ne se dément pas. Il est nouveau, mais garde son style général qui séduit ses acheteurs. Il ne sera d’ailleurs pas si facile de détecter le 2ème du nom au premier coup d’œil.

Et pourtant, il s’avère très différent avec un style plus ramassé et un avant plus large. Les éléments de baroudeur se montrent ainsi plus visibles, au niveau des boucliers intégrants les sabots. De profil, on remarque immédiatement la baguette verticale qui englobe le rappel de clignotant. La partie arrière évolue beaucoup avec des feux carrés, qui ne sont pas sans rappeler ceux d’une référence dans le 4X4, le Jeep Renegade.

Une présentation radicalement différente

A bord, la présentation change radicalement en se modernisant. Oubliez les plastiques moussés, nous n’en trouverez pas. Les aérateurs ronds donnent du style à cet habitacle, qui prend même des (tous) petits accents premium, à l’image de certains détails. On pense notamment à la partie de la console centrale sous le large écran tactile, avec des boutons de climatisation automatique rappelant on ose le dire, ceux d’une Audi TT.

Certes, le Duster ne récupère pas les derniers équipements de la Mégane non plus, mais il améliore tout de même sa dotation. Cela passe notamment par une batterie de caméras situées à l’avant, à l’arrière et dans les rétroviseurs. Cela facilite non seulement le stationnement, mais aussi la vie quand on s’engage sur des chemins parsemés d’embûches, comme nous en avons trouvés près du temple de Poséidon en Grèce.

Duster : un TCe qui fait juste le job

En termes de moteurs, c’est le statu quo. Notre version essence dispose ainsi du TCe de 125 chevaux de la première mouture. Sauf que, le Duster a pris une vingtaine de kilos. Pourtant, quand on le garde dans la bonne plage d’utilisation, on ne ressent pas particulièrement la prise de poids. Cela étant, son manque de pep’s à bas régime peut compliquer un peu sa tâche sur route montagneuse, où il faudra jouer du levier de vitesse pour rester à distance des soucis.

Heureusement, la boite se manipule facilement, sans accroc. Les performances n’ont rien de ridicules, avec les 100 km/h atteints depuis l’arrêt après 10,4 secondes. Quant à la vitesse de pointe de 177 km/h, elle suffit pour mettre en danger votre permis de conduire. En préservant ces motorisations, Dacia s’économise ainsi un coûteux domaine de développement qui aurait pu avoir des conséquences sur les tarifs.

Mieux suspendu, et pas mal en tout-terrain

Question châssis, il progresse dans tous les domaines. En premier lieu, sur celui du confort, qui rend moins difficile les voyages au long cours. En outre, la nouvelle direction électrique bien plus efficace, n’a rien à envier de particulier à des badges de généralistes. Et les bonnes nouvelles s’enchaînent quand il s’agit d’évoquer l’amortissement. Sur route, il maintient mieux l’assiette et les mouvements que son prédécesseur de façon nette.

En posant nos roues sur des chemins hostiles, mais secs, il nous impressionne là encore. Ses suspensions couplées à sa garde au sol nous permettent ainsi de crapahuter sans inquiétude particulière. On a, parfois, un peu peur pour la carrosserie, mais il suffit d’allumer les caméras pour placer précisément nos roues. Notre version simple traction s’en est sortie sans problème, là où on n’oserait pas amener un crossover urbain.

Des tarifs sans concurrence

Alors certes, il va lui manquer quelques équipements pour vraiment effrayer les stars plus huppées, et aussi des moteurs plus modernes. En effet, notre exemplaire affichait une consommation au-delà des 8 litres sans forcer et un malus de près de 900 €. Mais notre haute finition à 17 750 € nous fait mieux accepter ses défauts. Avec des prestations nettement meilleures sans faire exploser le portefeuille, il va cartonner encore plus, on n’en a aucun doute !

+ON AIME
  • Les tarifs imbattables
  • Le confort des suspensions
  • Présentation intérieure moins low cost
ON AIME MOINS
  • Moteurs d’ancienne génération
  • Manque quelques équipements technologiques

 

DACIA DUSTER TCe 125
Prix (à partir de)11 990 €
Prix du modèle essayé17 750 €
Moteur
Type et implantation4 cyl. turbo essence
Cylindrée (cm3)1 197
Puissance (ch)125
Couple (Nm)205
Transmission
Roues motricesAvant
Boîte de vitessesManuelle 6 rapports
Châssis
Suspension avantPseudo McPherson
Suspension arrièreTraverse déformable en H
Freins*
Jantes et pneus*
Performances
Vitesse maximale (km/h)177
0 à 100 km/h (s)10,4
Consommation
Cycle urbain (l/100 km)7,3
Cycle extra-urbain (l/100 km)5,5
Cycle mixte (l/100 km)6,2
CO2 (g/km)138
Dimensions
Longueur (m)4,34
Largeur (m)1,80
Hauteur (m)1,69
Empattement (m)2,67
Volume de coffre (l)433
Réservoir (l)50
Masse à vide (kg)1 200

Poster un Commentaire

34 Commentaires sur "Essai Dacia Duster TCe 125 ch"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
CDA
Membre

Au final, si on relativise les points négatifs par rapport aux points positifs, il y en a pas vraiment ^^

The Best
Invité

Il est plus beau qu’un jeep renegade.
même les feux arrière « renegadien » sont plus moderne.

Rowhider
Invité

Je serai curieux de connaitre la consommation réelle de l’engin avec le TCE: le précédent en diesel sur autoroute n’étant pas particulièrement sobre.
En référence, un C4 Picasso 1.2 Puretech 130ch avec boîte EAT6 ingurgite entre 7,8L et 8.2L /100 km à 130km/h

Nos emplettes sont nos emplois
Invité
Nos emplettes sont nos emplois

En référence ?

Gus
Invité

Ils l’ont écrit à la fin de l’article: plus de 8 litres sur l’essai. Mais avec un peu tout-terrain…
L’actuel en DCI 110 consomme 6,5 litres sur autoroute, à quatre, chargés et à bon rythme.

Bubu
Invité
Bonjour, pour info je possède un duster Black touch 4×2 TCE 125 cv qui a moins de 3000 km et sur autoroute je n’ai pas réussi à consommer moins de 9 litres/100 km pour le moment, idem en ville. Je précise que je n’ai pourtant pas particulièrement le pied lourd et que j’essaye d’optimiser au mieux le passage des rapports (entre 2000 et 2500 tr/mn). Faut pas rêver, la conso réelle est pour le moment bien loin de celle annoncée par le constructeur. Je verrai si elle se stabilise un peu en dessous des 9 litres avec le temps et… Lire la suite >>
Rowhider
Invité

Merci pour tes informations précises!

Thibaut Emme
Admin

Nous avions essayé la précédente version déjà en TCe 125 (qui a dit que l’on ne faisait que des essais diesel ?) :
http://www.leblogauto.com/2013/11/essai-nouveau-dacia-duster-tce-125-lessence-rationnelle.html

A l’époque nous étions sur un 7l/100 lors de l’essai, mais sans autoroute ni de vrai tout terrain.
A mon avis sur autoroute, il ne faut pas compter être en dessous de 8l/100km.

Mais ce que l’on va perdre à la pompe, on peut le rattraper en agrément de conduite, et en entretien (même si la différence entre diesel et essence tend à se réduire avec des essences de plus en plus techniques).

AXSPORT
Invité

Captur de loc 90cv tce entre Aix en Provence et Barcelonnette A/R.
8.5 l/100 à 140 GPS…..

SGL
Invité

@AXSPORT… Vive la fée mazoute !!! 😉 😀

Bubu
Invité
7 litres au 100 ?? Sur quel type de parcours ? Un doux rêve pour moi cette conso… Après on m’a dit que mon duster TCE n’avait pas assez de km (- de 3000 km donc quasi neuf) pour avancer une conso fiable, sous entendu il est trop tôt et il faut compter quelques milliers de km en plus pour vraiment voir la conso moyenne d’un moteur neuf. On verra bien mais j’espère que ça baissera un peu quand même ?! À 8,5/100 je ne me plaindrai pas car je ne m’attends pas à moins vu le style de trajets… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin

@Bubu : principalement de la route, en basse montagne pour cet essai.
Mais je le reconnais volontiers, j’ai une conduite coulée (certains diront de « petit vieux ») 🙂 ) base d’anticipation et de « lift and coast » (bcp de frein moteur).
De mémoire c’est quand même plus de 20% au-dessus de la conso théorique NEDC.

Mais cette fois-ci nous n’avions pas eu d’autoroute donc impossible de savoir le chiffre, mais sans doute à 8l/100km.

SGL
Invité

Et encore les 4RM augmentent la consommation de 0.5 à 1 litre au 100… Faut y réfléchir avant de choisir !
Un SUV est souvent synonyme de diesel… Choix quasi-obligatoire sauf si le portefeuille peut le permet.

SGL
Invité

Pour le gugusse qui s’est précipité à me mettre un « -1 »
Les chiffres sont anciens, mais ils sont pires de ce que j’imaginais !
http://www.moteurnature.com/actu/2009/surconsommation-budget-4×4-malus.php
http://www.moteurnature.com/actu/2007/4×4-surpollution-co2.php
Ça peut dépasser largement le litre en plus !

Nos emplettes sont nos emplois
Invité
Nos emplettes sont nos emplois

Malgré les déclarations des uns et des autres, j’ai l’impression que ce SUV va rester longtemps seul dans son segment.

Investir pour tenter de grappiller quelques parts de marché à ce monument automobile me paraît très très compliqué.

SGL
Invité

Bah, disons que le groupe VW peut répondre « facilement » il suffit qu’ils baissent le prix de leurs SUV de 10.000 € et après, on pourra comparer. 😉

SGL
Invité

Comme c’est souvent dit, les Dacia, comme ce Duster sont tellement bons pour les prix, qu’il n’y a plus de raison valable pour choisir une autre voiture, Sauf, bien sûr, avoir des besoins et des envies spécifiques bien précis…
Alors bien sûr, un acheteur de Jaguar, Porsche, etc. n’achètera jamais une Dacia sauf en 2e ou 3e voiture. 😉

wizz
Membre

pour les domestiques (officiellement…)

Invité

Perso, je suis passé d’une A5 3l TDi cabrio à un Duster DCi…

Kaizer Sauzée
Invité

La marie-jeanne çà eu payé, mais çà ne paye plus…

SAM
Invité

La bête a 4 roues motrices et vous essayez la traction? Teste incomplet.

Thibaut Emme
Admin

@SAM : vous pensez bien que l’on essaie ce que l’on met à notre disposition…
Sur la précédente version, nous avions eu le 4×4 et sur une piste 4×4 qui plus est. Là, cela m’étonnerait.

SAM
Invité

@Thibaut Emme. Vous êtes mal vus donc? 😉

SAM
Invité

Ben espérons que vous êtes sur la liste d’essai de la Renault Symbioz!

Frederic Papkoff
Admin

L’essai est assez représentatif de la motorisation phare de la gamme qui sera l’une des plus vendues…

beniot9888
Invité

Je penche plus pour le DCi 110, en best seller. Il est légèrement plus cher, mais après malus, c’est le même prix.
Donc qui va prendre celui qui va consommer plus d’un carburant plus cher ? L’essence est cette plus puissant, mais moins coupleux. Ne reste plus que l’inconvénient du bruit, mais pour ça il y a l’amélioration de l’insonorisation.

Thibaut Emme
Admin

Le poids n’est pas le même non plus.

Lolo
Invité

@sam : ok est-ce que tu dis que le test est incomplet quand ils essayent une audi traction et pas la version quattro ?

SAM
Invité

@lolo. Le Duster? Il a la tête de quoi? D’une citadine?

SGL
Invité

Principalement acheté comme un break utile et polyvalent pour la famille moyenne en France avec en prime un look a la mode et de prix défiant la concurrence.
Qu’il y ait une bonne version 4×4 est une cerise en plus sur un, déjà, très bon gâteau ! mais cela ne s’adresse qu’a 10 % de la population.

SAM
Invité

@SGL. On n’est pas là pour justifier le fait que le Peugeot 3008 n’est disponible qu’en traction. C’EST MALHONNÊTE COMME JUSTIFICATION!!! Un Duster 4×4 en test ça aurait eu plus de gueule! C’est en cela qu’il intéresse! Et ce n’est pas 10% de la population concernant le Duster!!!!!!!

wpDiscuz