Accueil Alfa Romeo Alfa Romeo Giulia : un coupé d’ici 2020

Alfa Romeo Giulia : un coupé d’ici 2020

3143
17
PARTAGER

Un coupé Alfa Romeo directement dérivé de la berline Giulia nous est promis avant 2020.

A quelle source se vouer ? Telle semble bien être la question dès lors qu’il s’agit d’aborder la thématique « futur Alfa Romeo Giulia coupé ». Si le projet semble bel et bien à l’ordre du jour, estimer sa date probable de présentation est plus difficile. Mais le site espagnol motor.es vient apporter un peu d’eau à notre moulin.

En effet selon une source proche du dossier, un prototype aurait été surpris il y a peu sans qu’aucune photo ou vidéo ne puisse toutefois en témoigner visuellement. Sachant qu’un nouveau modèle est attendu dans l’usine italienne de Cassino d’ici la fin de l’année 2017, on pourrait en déduire qu’il s’agirait de cette variante de la berline et qu’une présentation interviendrait par exemple au prochain salon de Genève. Mais rien n’est moins sûr tant le calendrier de présentation des modèles est à géométrie variable chez Alfa Romeo.

Une présentation en 2018 ou en 2019

Dès lors, parier sur une présentation en 2018 ou en 2019 – et quoi qu’il en soit avant 2020 – semble plus sûr. Si l’on ne sait rien de ce futur modèle, il aurait de fortes chances de reprendre les motorisations de la berline, notamment les plus puissantes qui devraient fournir le gros des ventes, par exemple aux Etats-Unis. Une autre inconnue est d’importance, à savoir le nom de cet éventuel futur modèle. Pourrait-il s’appeler simplement ou coupé ? Ou bien Alfa Romeo ferait-il appel à son passé pour le baptiser par exemple Giulia Sprint ?

Source : motor.es

Photo : Alfa Romeo

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Alfa Romeo Giulia : un coupé d’ici 2020"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Géronimoo
Invité

Pour les volumes, un break sur la base de la Giulia n’aurait pas été superflu. Surtout sur le marché des berlines premiums.

AXSPORT
Invité

Carrement

Ami204
Invité

Tout à fait !
Pour les volumes, aux 2 sens, break et ventes.
Qu’attends Marchionne, nom d’une pipe ?

labradaauto
Invité


http://www.turbo.fr/actualite-automobile/768474-bmw-break-m3/

en toute logique …vu le marché des « utilitaires suv et autres petits camions de loisirs surélevés. » Sont pas stupides chez BM, chez Alfa non plus à ce que je vois.

wizz
Membre

Marchionne quittera (quitterait) la tête de FCA en 2019
D’ici là, combien de projets pourrait il annoncer….et combien d’annulations peut il faire?

Malco
Invité

S’il quitte fin 2019 ça nous fait 24mois: je parie donc sur 24 annonces, 12 annulations et 12 annonces de retard.
Qu’est-ce qu’on gagne?

C’est triste de voir un aussi bon financier que Marchionne s’occuper d’automobile… 😉

wizz
Membre

avril 2019

y aurait il un poisson de sa part…

greg
Invité

Alors, Alfa va-t-il se lancer dans un Segment de niche quand les derniers modèles ne progressent pas autant qu´espéré et que les Futurs véhicules ont été gelés, retardés ou annulés?
Humhumhum…Quelques doutes m´étreignent.
Surtout quand je lis cela
« En effet selon une source proche du dossier, un prototype aurait été surpris il y a peu sans qu’aucune photo ou vidéo ne puisse toutefois en témoigner visuellement. »
Tiens au fait il est où Denis qu´on rigole? 🙂

Anonyme
Invité

un coupé sur la base de sa berline, Alfa Romeo avait déjà fait ça la décennie passée avec la Brera, cela n’avait pas été une réussite (commercialement parlant, j’entends), il va falloir trouver une meilleure formule pour que cette fois-ci ça marche mieux … si la rumeur se confirme

Michel
Invité

La BRERA issu de la 159, a surtout souffert du « surpoids » de son chassis, et du désamour des « alfistes » car le 6 cylindres n’était pas un « BUSSO »(qui ne passait plus les normes antipollution), mais une base HOLDEN
C’est quand même un très joli coupé

Lee O Neil
Invité

Je trouve aussi que le coupé Brera était superbe et assez proche du concept :
http://www.leblogauto.com/2017/01/concepts-italdesign-alfa-romeo-brera-2002.html

Mais au-delà de la motorisation V6 d’origine Holden, tous les essais presse disaient à l’époque que le comportement routier de la Brera était très (trop) pataud et pas du tout sportif.
Ce n’est pas le seul coupé dans ce cas de figure, tous les coupés ne sont pas destinés à « attaquer » la route mais ce n’était visiblement pas ce qu’attendait la clientèle d’Alfa Romeo qui attendait quelque chose de plus dynamique.

wpDiscuz