Accueil Rallycross WRX – Afrique du Sud 2017 : Kristoffersson en apothéose

WRX – Afrique du Sud 2017 : Kristoffersson en apothéose

218
0
PARTAGER
Cape Town RX - WRX

Sur une nouvelle piste, au Cap en Afrique du Sud, un peu décevante, le champion du monde 2017, Johan Kristoffersson n’a laissé à personne d’autre le soin de signer la victoire finale.

Bien que datant des années 60, le circuit de Killarney est un nouveau venu dans le championnat du monde FIA WRX. Surtout asphalté, les parties en terre sont faites en recouvrant l’asphalte et donc de grosses ornières se creusent, des nids de poules, etc. Pas bon du tout pour les pneumatiques. Sans réel relief, les organisateurs ont mis une bosse en terre, la seule partie vraiment spectaculaire du circuit.

Pas bon non plus, les vibreurs assez hauts, ni les pneus en guise de « garde-fous ». C’est spectaculaires pour envoyer les voitures sur deux roues, mais quand on sait que les concurrents n’ont que 8 pneus pour tout le weekend, on se dit que cela risque d’être long pour certains.

Cape Town RX - WRX

Qualifications

Timmy Hansen semble vouloir se montrer en cette dernière épreuve. Il signe le meilleur temps de la Q1 devant Kristoffersson et Solberg. Solberg et Ekström se battent pour la place de dauphin de Kristoffersson. Solberg est arrivé avec 1 point d’avance.

Dans la Q2, Loeb est victime d’une double crevaison et cela va immanquablement jouer sur ses chances de finales. Déjà, il faut finir dans les 12 premiers pour se qualifier pour les demis. Pour leur dernière apparition, les Ford Focus officielles de Block et Bakkerud sont dans le rythme. Dubourg signe une encourageante 7ème place.

Dans la Q3, Loeb se reprend un peu et entrevoit les demis. Mais, il sera à une mauvaise place et donc derrière sur la grille. Ekström a réagi et revient au premier plan alors que Solberg « patine » un peu.

En Q4, Timmy Hansen signe son deuxième meilleur temps du weekend. Après une saison difficile, il peut se reprendre et terminer sur une bonne note. Kristoffersson le devance au cumulé des 4 qualifs, Ekström est 3ème devant Scheider. Les deux champions du monde DTM montrent qu’ils s’adaptent bien au rallycross.

Sont qualifiés : Kristoffersson, Hansen, Ekström, Scheider, Bakkerud, Block, Solberg, K. Hansen, Baumanis, Loeb, Heikkinen et Eriksson. Timerzyanov rate la qualif après une Q4 catastrophique. Solberg voit ses chances de 2nde place s’éloigner.

Demi-finale 1 : Kristoffersson maîtrise

La première demi-finale montre toute la maîtrise de Kristoffersson cette année. Ekström se glisse derrière lui et les deux commencent à creuser l’écart. Coincé et obligé de faire une stratégie décalée, Solberg prend son tour joker assez tôt pour cravacher.

Etrangement (ou non) Kristoffersson semble ralentir. Ekström le rattrape mais ne peut pas le passer. Solberg revient sur eux. Course d’équipe visiblement chez PSRX VW Sweden. Kristoffersson et Ekström prennent le joker dans le dernier tour. Cela va être tendu.

Et ça l’est. Ekström sort à fond et vient percuter Solberg. L’Audi décolle et ne peut freiner à la dernière chicane. Kristoffersson l’emporte, devant Ekström et Solberg. Sauf qu’Ekström a coupé la chicane et est passé du mauvais côté de la pile de pneus. Enquête ouverte pour savoir s’il y aura pénalité ou non.

Finalement, le « sport » est sauf, pas de pénalité, on considère que cela fait partie de la course.

Demi-finale 2 : Hansen en pleine forme

Timmy Hansen confirme qu’il a du rythme ce weekend. Il réussit à conserver la tête de la course après le premier virage et se facilite cette dernière. En revanche, alors qu’il semblait bien parti, Loeb doit freiner pour éviter de tamponner son coéquipier Hansen. Il rétrograde et va avoir du mal à rentrer dans les 3 premiers.

D’autant plus que devant, Ken Block se déchaîne. La Ford est défigurée par plusieurs contacts et perd des bouts sur la piste. Qu’importe pour l’Américain qui tient sa qualification. Il résiste à Scheider qui a fait une très belle course.

Loeb termine 5ème derrière Kevin Hansen. L’Alsacien a subi une énième crevaison à l’avant gauche et n’a rien pu faire.

Mais, coup de théâtre, la voiture de Ken Block est trop légère. Les commissaires l’exclue de la course. Il faut dire qu’elle n’avait plus grand chose de son avant et même si les équipes prennent leurs précautions en mettant plus de poids que la limite autorisée, ce n’était pas suffisant. Kevin Hansen est repêché mais sa voiture est bien abîmée aussi.

Cape Town RX - WRX

Finale : Kristoffersson gagne devant un Hansen survolté

La voiture de Kevin Hansen (une 208 ancienne génération, cela souligne le niveau du garçon !) se met sur la grille de départ mais semble avoir un souci à un pneu. Feu vert, tout le monde part sauf lui. Il a préféré jeter l’éponge plutôt que de gêner tout le monde.

Devant, Kristoffersson prend le meilleur envol encore une fois. Timmy Hansen l’imite et reste devant Ekström. Solberg s’est un peu raté et tente une stratégie décalée. Pas sûr cette fois que Kristoffersson fasse bouchon pour tenter d’aider Petter.

Solberg pousse mais Ekström aussi. Les deux de devant sont relativement intouchables et Ekström va se « contenter » du podium. Il prend son joker et ressort devant Solberg d’un souffle. Mais, cette fois-ci, c’est nette et sans touchette.

Kristoffersson remporte la dernière course de la saison. Hansen tient une belle seconde place. La saison 2017 se termine pour lui. Ouf ! dira-t-on. Ekström reste dauphin de l’intouchable pilote VW.

Finale :
1. Johan KRISTOFFERSSON
2. Timmy HANSEN
3. Mattias EKSTRÖM
4. Petter SOLBERG
5. Timo SCHEIDER
6. Kevin HANSEN

 Classement général

Au général, Kristoffersson, fort de 7 victoires en 12 course, devance Ekström de 50 points. Solberg est 3ème à 5 petits points du champion 2016. Ekström a signé 4 victoires, Solberg 1. Ce sont les 3 grands bonhommes de cette saison.

Loeb prend la 4ème place. Belle saison pour le Français qui a signé 6 podiums dont 5 consécutifs, mais à qui il a manqué un petit rien pour jouer la victoire. L’implication plus importante de Peugeot l’an prochain (avec l’arrêt du Dakar) va-t-il lui donner la voiture pour gagner ? Il faudra qu’il compte sur Timmy Hansen qui arrache la 5ème place à Bakkerud.

Hansen a 25 points de pénalités (pièces mécaniques changées trop tôt, etc.) sans cela, il serait devant Loeb. C’est la deuxième saison consécutive que le vice-champion 2015 se fait battre par son coéquipier.

Bakkerud n’a pu défendre ses chances avec le soutien de Ford qui se termine. Bien née, la Focus n’a pas pu être améliorée cette année autant qu’il l’aurait voulu. Il va devoir trouver un point de chute l’an prochain.

ClassementPilotePoints
1Johan KRISTOFFERSSON316
2Mattias EKSTRÖM255
3Petter SOLBERG252
4Sébastien LOEB214
5Timmy HANSEN201
6Andreas BAKKERUD194
7Toomas HEIKKINEN125
8Kevin HANSEN115
9Ken BLOCK112
10Timo SCHEIDER109

Au classement des équipes, PSRX VW Sweden était assurée du titre. Petter et Pernilla Solberg devancent le team Peugeot-Hansen de Kenneth et Suzane Hansen. EKS de Esktröm termine 3ème devant le Hoonigan Racing Division, MJP Racing Team Autria et STARD.

2018 nous voilà !

Justement l’an prochain, la saison débute en avril en Espagne. D’ici là, il y aura sans doute pas mal de changements. Parmi les grandes questions, Cyril Raymond, double champion RX2 (et champion de Supercar Lites en Global Rallycross Championship aux USA) qui a dominé la saison de RX2, va-t-il trouver un bon volant en Supercar ? On lui souhaite. Et si Peugeot-Hansen lui donnait sa chance aux côtés de Kevin Hansen ?

Autre question, que vont devenir Block, mais surtout Bakkerud ? Le Français Davy Jeanney (qui reste historiquement le premier Français vainqueur d’une épreuve de WRX NDLA) va-t-il pouvoir revenir ? On lui souhaite aussi.

VW et Audi ont – non officiellement – mis la main à la poche pour remporter le titre 2016 et 2017. Peugeot a décidé de suivre et les top teams vont désormais avoir plus d’argent. Mais, l’écart va aussi se creuser. Le WRX va-t-il y perdre son âme ? Attention à ne pas tomber dans le travers du WTCC par exemple.

Réponse d’ici quelques mois.

Illustration : WRX

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz